Pet Shop Boys et Years & Years joignent leurs forces pour un single catchy et politique

Pet Shop Boys Years and Years

C’est une rencontre logique. Presque filiale. Les Pet Shop Boys, les professeurs de la pop viennent de publier un nouveau single sous la forme d’une collaboration avec Years and Years.

C’est émouvant de voir deux générations de chanteurs ouvertement gays travailler ensemble. C’est précisément ce que viennent de faire les Pet Shop Boys en accueillant sur leur nouveau single les Years and Years.

Une rencontre logique, puisque les Y&Y appliquent avec méthode et talent bons nombres des formules « synth pop » mises au point par les « professeurs de la Pop ». Sur Dreamland, Olly Alexander, 29 ans et Neil Tennant 65 ans mêlent leur voix sur un nouveau titre, premier extrait d’un nouvel album des Pet Shop Boys annoncé pour le 24 janvier 2020.

Un titre très politique

Derrière sa mélodie catchy et ses atours dance, la chanson défend un texte très politique qui semble évoquer la situation des migrants. Extrait: « J’ai entendu parler d’une terre promise/Dans un autre monde lointain/Ils disent que c’est un pays libre/Et ils invitent tout le monde à rester/Tu dois m’y amener », chantent les deux Anglais.

A LIRE AUSSI >>>> Entretien avec Years & Years : « J’ai grandi dans une culture qui m’a appris à avoir honte de qui j’étais, de mon corps et de ma sexualité. »

Collaborations iconiques

La carrière des Pet Shop Boys est émaillée de collaborations prestigieuses. Notamment avec des icônes comme Liza Minelli, Dusty SpringfieldDavid Bowie ou encore Kylie Minogue.

Les PSB et Y&Y partagent un univers visuel audacieux et un gout immodéré pour les costumes les plus extravagants. C’est ce qu’a pu vérifier une nouvelle fois ce weekend le public anglais lors d’un grand concert des Pet Show Boys donné à Londres à Hyde Park. Pour l’occasion, Olly Alexander, sapé d’un survêtement en sequin argentés du plus bel effet, a rejoint le duo sur scène pour interprété ce nouveau titre que l’on adore déjà.

crédit image: DR

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !

Je soutiens TETU

Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail