Culture

Le leader des Village People menace ceux qui disent que "Y.M.C.A" parle de sexe entre hommes

Advertisement

Victor Willis clarifie une nouvelle fois le sens des paroles de leur tube planétaire et annonce vouloir coller un procès à quiconque prétendra que "Y.M.C.A." parle de sexe entre hommes.

En 2020, Victor Willis persiste et signe. Non, le titre "Y.M.C.A." des Village People ne fait pas l'éloge de pratiques homosexuelles. Lassé d'entendre de fausses informations circuler quant au sens des paroles, le leader du groupe - hétérosexuel - tient à remettre les pendules à l'heure via un post sur Facebook. "Les infos et Twitter s'enflamment sur 'Y.M.C.A' avec des accusations erronées au sujet de la chanson, écrit-il. Mais comme je l'ai dit plusieurs fois avant (et ça a été prouvé devant un tribunal), j'ai écrit 100% des paroles de 'Y.M.C.A' donc je dois savoir de quoi ma chanson parle". Le bémol, c'est que sa lassitude semble s'être transformée en frustration, voire en colère. "'Y.M.C.A.' est une des chansons les plus emblématique dans le monde, poursuit Victor Willis. Je ne resterai pas impassible et je n'autoriserai pas qu'on la diffame. De ce fait, je poursuivrai en justice la prochaine organisation médiatique, ou quiconque, qui suggérera à tort que 'Y.M.C.A.' parle d'une manière ou d'une autre de sexe gay interdit. Cessez d'avoir l'esprit mal placé".

Une éternelle mise au point

Bien qu'elle ait été propulsée au rang d'hymne gay de par ses paroles équivoques et le look très kitsch des Village People, "Y.M.C.A." parle en effet de tout autre chose. "Elle n'a pas été écrite comme une chanson gay pour la simple et bonne raison que je ne suis pas gay, avait déjà expliqué le leader hétérosexuel du groupe au média australien News.com. Je l'ai écrite en pensant à ma jeunesse quand je traînais dans le voisinage. 'You can hang out with all the boys' ['tu peux traîner avec tous les garçons' en français] renvoie à mes amis et moi quand on jouait au basketball". À LIRE AUSSI – « Jésus est pédé » : la parodie de ce chansonnier de France Inter ne passe pas Cependant, Victor Willis a précisé qu'il n'avait aucun problème avec le fait que son tube soit devenu emblématique pour de nombreux homosexuels. "Je suis content que la communauté gay l'ait adoptée comme leur hymne, avançait-il. Je n'ai aucun malaise vis-à-vis de ça". Il avait toutefois autorisé Donald Trump à utiliser sa chanson, et l'actuel président des Etats-Unis utilise encore le titre pour ouvrir ses meetings... C'est peut-être pour ça qu'aujourd'hui, Victor Willis est très à cheval pour rappeler le sens originel de cette chanson. Que ne l'a-t-il fait plutôt, avant que tous les gays s'emparent du titre ?   Crédit photo : Mario Casciano via Wikimedia Commons
Advertisement
Florian Ques

Recent Posts

"Dans un fou rire" : le nouveau single nostalgique de Fishbach

Tandis que son nouvel album Avec les yeux est attendu pour le 25 février prochain,…

51 minutes ago

Le Printemps de Bourges dévoile une programmation plus queer que jamais

Le festival a dévoilé sa programmation complète. Au menu : des créations originales inédites de…

54 minutes ago

"Le Temps passe" : Emma Peters dans un pèlerinage du deuil amoureux

Peut-on lutter contre le temps qui emporte avec lui les souvenirs d'un amour perdu ?…

20 heures ago

César 2022 : de "La Fracture" à "Titane", le programme des nominations

Les César 2022, dont la cérémonie est prévue pour le 25 février en direct sur…

20 heures ago

"Batgirl" le film : Ivory Aquino incarnera le personnage trans Alysia Yeoh

L'actrice Ivory Aquino rejoint le casting du film Batgirl (HBO Max), prévu pour 2023, dans…

23 heures ago

"Je n'inspire pas le sexy, je suis la bonne copine" : rencontre avec Vincent Dedienne

Vincent Dedienne revient au théâtre avec un nouveau spectacle, Un soir de gala, seul en…

1 jour ago