musiquePour accompagner sa "Chanson de baise", cet artiste a créé un fanzine queer et sexy

Par têtu· le 08/08/2022

Le musicien parisien Sébastien Delage accompagne son dernier titre par un fanzine rassemblant la crème de la crème. Au menu de ce fanzine érotique, L. Bigorra, Jul Maroh ou Hervé Lassïnce.

Remarqué avec son premier EP "Fou", et l'attention particulière portée à la mise en image de la chanson "Les Garçons de l'été" et "Fou", l'artiste parisien Sébastien Delage refait parler de lui cet été avec un projet qui va ravir les fans de papier. Pour clore en beauté la vie de son premier EP en solo, le transfuge du duo Hollydays a invité une ribambelle d'artistes queers dans un fanzine inédit, qui accompagne la sortie de "Chanson de Baise".

On y trouve notamment un récit exclusif de L.Bigorra, prix du roman gay 2021, qui a également signé "Ex vaut mieux que futur t'auras pas", la nouvelle inédite du dernier numéro de têtu· dans laquelle il revenait sur la symbolique du mariage. Ici, il raconte une rencontre caniculaire dans le métro parisien. Côté texte, on retrouve aussi des mots inédits de l'artiste musicale Mélissa Laveaux, et de la poésie avec Beverly Ruby, activiste transféministe.

À lire aussi : Drag Race, Pride, Barbara Butch, Benjamin Siksou… au sommaire du têtu· de l'été

Un casting 100% queer

Côté illustrations, attention les yeux, car Jul Maroh, l'auteur du roman graphique lesbien culte "Le Bleu est une couleur chaude" est également de la partie, ainsi que le céramiste et illustrateur Julien Michaud.

À lire aussi : On a parlé BD, représentation queer et non-binarité avec Jul Maroh ("Le Bleu est une couleur chaude")

Mais un fanzine sur le sexe queer ne saurait se passer de photographies, et Sébastien Delage s'est entouré de la crème de la crème de la photo érotique : Hervé Lassïnce, Jeytall, Nicolas Wagner, Guillaume Rossi, Karlo Martinez et Tristane Mesquita.

Un objet "joyeusement érotique" conçu pour célébrer "nos orientations sexuelles et nos identités de genre" face à une société et une actualité "toujours plus anxiogènes et mortifères", écrit le musicien dans le communiqué de presse qui accompagne le fanzine.


En précommande à 20€ jusqu'au 14 août
Disponible en ligne et à la librairie 'Les Mots à la Bouche' (Paris 11e) à partir du 15 août au prix de 25€.