Ce compte Instagram va vous faire aimer le rose
Beaux Mecs

Ce compte Instagram va vous faire aimer le rose


@_pinkwall repose sur un principe très simple : un mur rose et des jolis garçons. On a parlé avec le photographe Italo-brésilien qui tient le compte, Gustavo Campofiorito.

 

Tout a commencé avec un smartphone. « À partir du moment où j’ai eu un Iphone, j’ai commencé à prendre beaucoup de photos. Je me suis bien amusé avec, et je suis devenu bon, mais je voulais passer à quelque chose de plus complet. Je me suis acheté un bon appareil photo, et j’ai vraiment commencé à prendre des photos de tout et n’importe quoi tout le temps. »

Au début, je prenais surtout des photos de paysages. La nature, les plages, les montagnes, la forêt etc.. Je me suis dit bien plus tard que j’aimerais essayer de photographier les gens, et surtout leurs expressions. C’est ce qui m’intéressait le plus. Peu après, je me suis dit que j’allais créer un compte Instagram pour partager mes photos.

https://www.instagram.com/p/BTP55IZjEur/

Mais pourquoi le rose ? « J’en avais marre de ce vieux « bleu pour les garçons, rose pour les filles ». Pourquoi le rose ne serait pas bien pour les garçons ? J’ai pris la décision d’utiliser cette couleur pour Instagram. J’ai couru chez le marchand de couleur et j’ai demandé au gérant de me faire une couleur spécialement pour moi, et j’ai peint le mur. »

Au début, j’ai demandé à mes amis de m’aider à trouver des beaux mecs qui accepteraient de poser pour moi, et au fur et à mesure que le compte Instagram a grossi, les gens se sont mis à m’envoyer des messages directement et à me demander s’ils pouvaient poser. Je n’ai plus à chercher de modèle maintenant, et c’est quelque chose de super important pour moi, parce que ça me permet de me renouveler et d’avoir à chaque fois de nouveaux visages et de nouveaux corps à photographier.

Il n’a pourtant pas commencé par photographier des garçons : «  J’ai toujours eu beaucoup d’amies nana, parce que je traînais principalement avec des filles avant. J’ai donc photographié énormément de filles les premières années, et je voulais m’entraîner à autre chose et passer aux garçons. Je voulais vraiment essayer d’étendre mon style. Ça, et aussi un peu parce que je suis gay (rires) « .

J’ai aussi un autre compte Instagram que je tiens avec mes potes, @the_travellers, parce que nous vivons tous dans une partie du monde différente, et on voulait essayer de partager nos vies et nos photos. On parle aussi pas mal de voyages, et on donne des conseils et des astuces sur les différents endroits où l’on vit ou qu’on a visité.

Il faut dire que Gustavo est très branché international : « Je suis brésilien, mais j’ai aussi la nationalité italienne. Mon grand-père est né en Italie, du coup dans ma famille, nous avons tous deux passeports. J’aime aussi me définir comme Australien, parce que j’y ai vécu pendant pas mal de temps et même si je suis revenu au Brésil il y a 3 ans, je suis toujours complètement amoureux de l’Australie. J’espère pouvoir y vivre un jour. »

 

J’ai toujours aimé la photographie, et partager ma vision du monde avec mes ami·e·s. Prendre des photos, et voir comment elles impactent la vie des gens, c’est vraiment ce que je préfère faire au monde.

 

https://www.instagram.com/p/BQJfgncAtaQ/

 

Le numéro d’été de TÊTU est disponible en kiosque !

« Promenons-nous… » : Au sommaire du numéro de l’été 2017 de TÊTU !

ads