Trois questions à Jonathan Trullard, réalisateur du clip "The Lizard"

Extrait de l’album It’s a Small World prévu courant 2016, The Lizard est une chanson du chanteur Anglais Tim O’Connor, dont le clip Réalisé par Jonathan Trullard, a été dévoilé il y a maintenant quelques semaine. Déjà créateur de la série Arrête ton cinéma, Jonathan nous revient avec un clip qui explore le thème de l’amour impossible d’un homo pour son ami hétéro.
La musique invite à la rêverie tandis que les images nous évoquent ces chaudes soirées où tous les plaisirs sont permis. Le tout nous plonge dans un univers planant, dans lequel on aimerait se perdre sans retenue. Avec cette vidéo Jonathan nous entraine dans son univers à la fois sombre et chaleureux, où la frustration côtoie de près les désirs amoureux.
Photo profil CLIP(1)
 
TÊTU : Comment est né le projet du clip ?
Jonathan Trullard : J’ai rencontré Tim il y a trois ans, à l’époque je recherchais un musicien irlandais pour composer la musique de ma série documentaire « Arrête ton cinéma! ». C’est un anglais d’origines irlandaises vivant à Chambéry, il a fait de nombreuses premières parties comme celles de Moriarty ou Daby Toure. Nous avions convenu à l’époque qu’au lieu de le payer pour la musique originale de la série, en échange, je lui ferai un jour un clip sur un de ses futurs morceaux. Il m’a fait écouter « The Lizard » et j’ai choisi cette musique qui m’inspirait beaucoup. Tim m’a donné carte blanche. Je voulais tourner le clip au « Liouquet », une petite crique de La Ciotat que j’aime particulièrement et où j’ai passé du temps.
Photo profil CLIP Moto
TÊTU : Quelles ont été tes sources d’inspiration ?
Jonathan Trullard : Lorsque j’ai écouté « The lizard», cela m’a tout de suite évoqué une sorte d’insouciance absolue, comme celle que l’on retrouve sublimée dans certains films comme 37,2 le matin de Beineix par exemple et qui est un film qui m’a beaucoup marqué plus jeune. Dans mon clip, je voulais que cette joie de vivre soit fictive et elle est rêvée par le garçon endormi, comme si de nos jours une telle insouciance ne pouvait se concevoir. J’y ai  ensuite intégré le sous-texte homoérotique, car cette insouciance apparaît dans une relation imaginaire et fantasmée par ce jeune garçon avec son ami hétéro.
TÊTU : Peux-tu nous dire ce que raconte ton clip ?
Jonathan Trullard : Ce court-métrage dépeint l’histoire d’un amour rêvé et ce garçon réalise en se réveillant qu’il préfère son rêve à sa vie. Dans ma tête, ce garçon tue son ami et sa petite copine à la fin, je le suggère par le fond sonore du générique de début. Mais ce film est totalement libre d’interprétation, rien n’est vraiment explicité.  J’ai écrit cette histoire à partir de quelque chose d’intime car comme beaucoup de gays il me semble, je suis un jour tombé amoureux d’un ami hétérosexuel. Ce qui a été souffrant pour moi, c’était que ce garçon était à l’époque mon meilleur ami…J’ai écrit ce clip en écho à cette expérience.
 

Tim O’Connor – The Lizard (Official Music Video) from Jonathan Trullard on Vimeo.
 
Photo de couverture par Florent Calvet.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail