Hier la France vibrait pour Orlando

Par Julie Baret le 14/06/2016
tuerie d'Orlando rassemblements hommage aux victimes

Lundi 13 juin, de nombreuses villes françaises ont rendu hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando lors de rassemblements populaires et solidaires.

Que vous habitiez en région parisienne, sur la côte d’azur ou dans l’ouest de la France, les associations LGBT des cinq coins de l’Hexagone organisent depuis hier soir des rassemblements en hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando. Des veillées qui enjoignent anonymes, élus et représentants associatifs à se recueillir et à pleurer la tragédie qui a endeuillé la communauté internationale en ciblant le Pulse, une boîte de nuit gay située à Orlando en Floride.

tuerie d'Orlando rassemblements hommage aux victimes
Hier soir à Paris - crédit photo Adrien Lebreton

A Paris, c’est au parvis des Droits de l’homme que les manifestants se sont donnés rendez-vous hier, où le symbole du lieu n’avait d’égal que la beauté du point de vue, sublimés au coucher du soleil par une dame de fer illuminée des couleurs de l’arc-en-ciel. Perchées sur l’esplanade du Trocadéro, des personnes de tout âge, de toute origine, de toute orientation ou identité sexuelle étaient présentes, réunies pour rendre hommage aux victimes de la tuerie d’Orlando et à leurs familles.

tuerie d'Orlando rassemblements hommage aux victimes
Hier soir à Paris - crédit photo Adrien Lebreton

Le même soir, les habitants de Rouen se sont également rassemblés devant l’Hôtel de ville, rejoints par les membres du conseil municipal qui a été interrompu pour l’occasion. Après un discours d’hommage aux victimes prononcé par le maire de la ville, la centaine de participants a observé une minute de silence, puis a applaudi le lâché d’une cinquantaine de ballons rouges en forme de cœur, allégorie des victimes, qui ce sont envolés vers les nuages.



A Nantes, quelques centaines d'habitants ont préféré se recueillir autour du miroir d’eau de la ville, doucement agité par la pluie, sur l’appel de l'association SOS homophobie. Quelques bougies ont été allumées en hommage aux victimes.


A Nancy, ils étaient environ 200 à s’être rassemblés sur la place Stanislas qui s’illuminera aux couleurs de l’arc-en-ciel jusqu’à la fin de la semaine. Là-bas, le président de l’association Equinoxe a rappelé l’importance de la lutte contre l’homophobie dans une interview pour France Bleu :

C'est clairement un attentat homophobe (…) mais ça représente aussi un espace de liberté, tout comme Charlie Hebdo, tout comme le Bataclan. Nous tenons à cette liberté. Notre mobilisation quotidienne ne diminuera pas, au contraire.
Toute marque de LGBT-phobie, qu'il s'agisse d'insultes, de menaces sur les réseaux sociaux, d'agressions physiques, doivent être combattues avec la même force parce que si on laisse le terrain à des "petites agressions", ça ouvre la voie ensuite à un laxisme et de plus grosses agressions. Les gens se sentent capables de passer à l'acte. Il faut vraiment lutter très fort contre ça.

Ils étaient tout aussi nombreux à se réunir sur la place de la Comédie à Montpellier, unis contre la terreur et l’homophobie, brandissant des drapeaux arc-en-ciel et des photos des victimes de la tragédie.
Ce soir-là, ces villes vibraient à l'unisson avec Bordeaux, Perpignan, Nîmes, Marseille, Orléans, Rennes, et toutes les autres villes qui ont célébré la mémoire des personnes disparues durant l'attentat. Des rassemblements similaires continueront leur tour de France ce soir et dans les prochains jours.

tuerie d'Orlando rassemblements hommage aux victimes
Hier soir à Paris - crédit photo Adrien Lebreton

 

tuerie d'Orlando rassemblements hommage aux victimes
Hier soir à Paris - crédit photo Adrien Lebreton

Pour en savoir plus :

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
Crédits photo couverture Adrien Lebreton