Abo

santé mentalePourquoi les gays sont-ils davantage victimes de solitude ?

Par Jérémy Patinier le 28/04/2017
solidarité dans la communauté gay solitude

C’est un article qui a résonné dans beaucoup de têtes, comme un signal d’urgence. Un pavé dans le Marais. Les gays sont – plus que les hétéros – victime de solitude et de ses conséquences psychologiques et comportementales qui les mettent en danger, qui les rend malades et les tue.

À côté de l’image des gays festifs et heureux en ménage (et encore merci, ils existent et par milliers), il y a une « épidémie de solitude gay » (comme se nomme l’article qui se penche sur la question) que personne n’avait jamais aussi bien pointé du doigt. Une longue étude qui met à jour les contradictions, les clichés et les besoins d’une communauté gay en perpétuelle évolution. L'auteur Michael Hobbes raconte ses discussions avec de jeunes gays aux États-Unis, des histoires qui pourraient « avoir lieu partout dans le monde ». À n’en pas douter. À les lire, on a même l'étrange impression qu'ils parlent de chacun d'entre nous.......