facebook

La Corse va fêter sa toute première soirée LGBTI

Première soirée LGBTI de Corse

Un nouveau collectif entend bousculer l'Île de Beauté qui renvoie traditionnellement les homos à la discrétion du placard. Samedi 27 mai, Ajaccio vrombira aux sons des DJs internationaux venus animer la première soirée LGBTI de Corse.

"Notre ambition c'est d'organiser plusieurs soirées queer, de pérenniser ce rendez-vous et de créer un lieu de rencontre, un lieu d'échange mais aussi un lieu d'information LGBT", nous explique Serena Sobrero, chargée de l'organisation avec deux autres amies. Pour cette première édition, cette Parisienne dont la famille habite la Corse a dû défricher le terrain et s'improviser multitâche : sélection musicale, organisation des interviews, logistique, préparation de son propre DJ set...
L'idée d'introduire les soirées LGBTI en Corse n'est pourtant pas née des rangs de la communauté mais de l'esprit d'un allié hétéro : Laurent, gérant du club La•Montagne qui a contacté les trois organisatrices de la soirée il y a un an, bien décidé à apporter des choses neuves sur le territoire insulaire.
"La Corse n'est pas plus conservatrice que le continent, mais il y a une injonction à la discrétion culturelle et historique pour les homos en Corse", regrette Serena. En l'absence de lieu de sociabilité fixe, les gays se rabattent sur les applications de rencontres - nouvellement renflouées dès qu'arrivent les premières chaleurs de l'été et leurs vacanciers... - et laissent les lesbiennes et les bis sur le carreau. L'homosexualité est absente des rues comme des discours des représentants politiques. Même le milieu associatif s'est longtemps cantonné à une association gay, bien plus axée fêtes et cruising que collage d'affiches et Marche des fiertés.

On voulait palier ça et créer une émulation, faire en sorte que les gens sortent et en profiter pour faire passer des messages bodypositive, féministes... Reste à savoir si l'opinion publique va suivre.

À première vue, oui. Sous les articles dédiés à la soirée dans la presse locale, des messages de soutien et d'encouragement balaient les quelques propos néfastes qui s'interrogent sur la nécessité de "s'afficher" (sic.). Il faudra encore du temps et un long travail de pédagogie avant d'imaginer une Marche des fiertés à Ajaccio, Bastia ou Corte.
Pour demain soir, la première soirée LGBTI de Corse a emprunté son nom à l'imaginaire de la mafia et au refrain "We are family" de Sister Sledge. "Affaire de Famille" débutera à 22 heure et accueillera successivement les sets de CoCoDISKo, a2m et Chloé; la fille, la mère et la cousine d'une Corse à vocation queer.
Première soirée LGBTI de Corse
 
Couverture : crédit photo La•Montagne
 

Retrouvez TÊTU en kiosque :

"Make America Gay Again" : au sommaire du magazine TÊTU n°214


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail