Le rappeur gay Milan Christopher "break the internet" avec un photoshoot explosif

PAPER Magazine récidive, le rappeur gay Milan Christopher se dénude entièrement pour un shooting « full frontal », option XXL.

Avachi sur une moto, bien cambré comme il faut pour avoir un accident de la route, sortant d’une voiture telle Britney sans culotte, ou encore installé sur un petit avion de tourisme prêt à décoller… À 33 ans, le rappeur gay Milan Christopher sait faire parler de lui, Kardashian’s Style. Après être apparu dans le programme de téléréalité « Love & Hip Hop: Hollywood », dans des clips de Kanye West et The Game, il se la joue aussi « FULL FRONTAL » dans un photoshoot nu, option XXL. La décence nous interdit de publier davantage de ces images, que vous retrouverez volontiers sur le site de PAPER. PS : À NE PAS OUVRIR AU TRAVAIL SUR VOTRE ÉCRAN 24 POUCES.
Malgré tout, quelques tweets de Milan nous permettent de vous mettre ici l’eau à la bouche… (notamment)


 

J’ai l’impression que dans notre culture, c’est tabou pour un mec de montrer son corps comme ça. Alors qu’une femme peut le faire. Je voulais briser cela. Je pense avoir un joli corps et je pense que c’est de l’art, que ça devrait être célébré comme pour les corps des femmes. Je peux être un mec, gay, noir et artiste sur un shooting nu de la même manière que n’importe qui d’autre… Je veux ce moment ‘break the internet’. Je veux que les gens regardent et se disent : ‘Oh, waouh, d’accord.’ Ce mec est musicien, il passe à la télé. Il fait ça. Il fait ça mais ça me va…
 

C’est typiquement ce que l’on appelle des « male tears », un homme se plaint de ne pas avoir le droit de faire quelque chose alors que les hommes ont presque tous les droits. N’a t-on jamais empêché des hommes de poser nu ? Non. Alors que l’on interdit bien aux femmes d’être torse nu au quotidien. Sauf dans les publicités pour tout et surtout n’importe quoi. Certes, pour un artiste queer, noir, il y a d’autres interdits, mais pas celui de la nudité. C’est même souvent par ce biais que les minorités entrent par effraction dans le marché du divertissement…  Heureusement, il ne fait pas que chouiner, il s’engage aussi ! Christopher a également été un ardent défenseur de la communauté LGBTQ : l’année dernière il proposait le titre « When I Go » sur le harcèlement et les suicides des jeunes queers.

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail