facebook

Envoyé spécial : 30 minutes pour comprendre la purge anti-gay tchétchène

envoyé spécial purge anti-gay tchétchénie

Le 23 novembre, l'émission présentée par Elise Lucet a livré un documentaire synthétique sur la "purge silencieuse" dont l'opinion publique a appris l'existence il y a six mois.

Lire tous nos articles sur la Tchétchénie ici.

Paris, Grozny, Saint-Pétersbourg. Des planques françaises aux prisons tchétchènes présumées. France 2 a embarqué sa caméra jusqu'au confins de l'Europe pour mettre des images sur les récits des réfugiés et établir l'ampleur des persécutions qui s'abattent sur les homosexuels (et présumés) en Tchétchénie depuis le printemps dernier. Lesquelles auraient frappé jusqu'à une centaine de personnes d'après les militant·e·s défenseurs des droits de l'homme.
À LIRE AUSSI :

"J'ai rencontré ceux qui ont fui la Tchétchénie" par Elena Volochine


Entendre le discours froid des autorités se cogner contre les témoignages sanglants des rescapés, filmer les rues de Grozny qui furent le théâtre d'arrestations sommaires. Envoyé Spécial résume la situation en donnant la parole à Azamat, réfugié en France depuis 6 mois et dont nous avions les premières nouvelles grâce à l'association Urgence Tchétchénie, qui a aidé son arrivée dans l'Hexagone avec SOS homophobie; à Sasha, 47 ans et père de famille, victime d'électrocution et du chantage des geôliers puis des menaces de mort de ses proches.

"Rien que de prononcer le mot gay ça me dégoûte" - le chef de la police de Grozny

"Pourquoi s'en prendre à ceux qui se cachent et ne revendiquent aucuns droits ? Pourquoi tenter d'effacer ce qui ne se voit pas ?" L'émission est allée cherchée la réponse auprès d'Igor Kotchetkov, le président du réseau LGBT qui a été le premier à proposer d'aider les hommes en danger, via une adresse mail glissée en pied d'article de Novaya Gazeta; média russe indépendant qui fut le premier a révéler l'arrestation d'une centaine d'homos. C'est aussi sous la protection de l'association qu'une des victimes de cette purge a pris la parole à visage découvert, pour la première fois, en demandant des comptes aux forces de l'ordre lors d'une conférence de presse historique.
À LIRE AUSSI :

Cet homme est le premier gay à porter plainte contre les autorités tchétchènes à visage découvert


Chasse à l'homme en Tchétchénie, un reportage d'Elise Menand, Philippe Maire et Benoît Sauvage. À visionner en tête d'article.

POUR ALLER PLUS LOIN :

Pour mieux comprendre la persécution des homosexuels en Tchétchénie

"Si t'es pédé, je vais te descendre ici et maintenant" : le cauchemar tchétchène continue


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail