Pour contrer la sérophobie, ils racontent leur vie avec le VIH

Joël, Nicole et Rémi sont séropositifs. A la veille de la journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre, ils racontent à TÊTU leur vie avec le VIH. Grâce aux traitements, leur charge virale est aujourd'hui indétectable et ils n'ont plus peur de transmettre le virus. Pourtant, au travail, en amour ou chez le dentiste, la sérophobie persiste. « Ça fait partie de mon quotidien », affirme Rémi, 33 ans.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail