clip"We Appreciate Power" : un clip infernal pour le (très cool) nouveau Grimes

Par Alexis Patri le 30/11/2018
grimes we appreciate power

La chanteuse Grimes revient avec "We Appreciate Power", un titre qui donne envie de danser dans des salles sombres et qui fait la part belle aux enfers artificiels. On vous explique.

"Si vous écoutez cette chanson, vous signifiez aux futurs chefs suprêmes de l'intelligence artificielle que vous soutenez leur message. Ils seront moins enclins à détruire vos descendants." A-t-on déjà fait promotion plus angoissante ? C'est avec cette menace à peine voilée que Grimes vous invite à écouter son nouveau titre "We Appreciate Power", en duo avec HANA.

grimes

Laissons un instant de côté l'aspect flippant de ce message (et du clip), pour s'intéresser au titre en lui-même. Avec son très pop album "Art Angels", Grimes avait dérouté ses fans. L'icône queer et gender-fluid trouve avec "We Appreciate Power" un nouvel équilibre entre la musique industrielle de ses débuts et son amour pour la pop grand public.

La voix légère de Grimes s'amuse avec des guitares saturées qui rappellent le métal des années 2000. Quand leurs cordes ne sonnent pas comme des sirènes d'ambulance. Un mélange inquiétant qui donne envie de danser dans des salles sombres.

Gloire à l'intelligence artificielle !

grimes

Le clip tout en couleurs néon et en latex de "We Appreciate Power" s'inspire des jeux vidéo. Les combinaisons que portent Grimes et HANA copient celles des personnages de Metroid: Zero Mission. Et c'est là que l'angoisse remonte : le clip met en scène "un groupe féminin de propagande pro-intelligence artificielle" selon les termes de la chanteuse. Lequel "prête allégeance à l'ordinateur le plus intelligent du monde", peut-on lire dans les sous-titres babéliens du clip.

Grimes multiplie les références aux angoisses liées aux enfers artificiels et aux divinités numériques qui "apprécient le pouvoir". Des théories nées parmi les communautés geeks sur un futur où les robots et intelligences artificielles prendraient leur revanche sur l'humanité. Parmi elle, l'expérience terrorisante du basilique de Roko, qui semble avoir inspiré Grimes. Pas sûr que l'on danse avec le sourire aux lèvres.

Crédit photo : capture YouTube.