homophobieQuand Brigitte Macron pose tout sourire avec l'homophobe Marcel Campion...

Par Romain Burrel le 24/12/2018
Brigitte Macron

À l'occasion d'une visite du marché de Noël des Tuileries, Brigitte Macron a posé tout sourire avec Marcel Campion. Pourtant les propos homophobes tenus il y a quelques mois par « le roi des forains » à l’égard des homosexuels avaient suscité une vive polémique...

Pour l'Elysée, l’homophobie n'empêche pas les câlins. Hier, dimanche 23 décembre 2018, Brigitte Macron s'est promené au marché de Noël installé dans les jardins des Tuileries en compagnie de ses petits-enfants. Et lors de sa visite, la femme du président de la république a tenu à montrer sa gratitude à Marcel Campion. Les deux « amis » posent ainsi tout sourire sur un cliché révélé par nos confrères du Parisien :

"Les pédés", ces "pervers"...

Pourtant, en septembre dernier, le «roi des forains» comme on le surnomme, avait provoqué une indignation quasi-générale après un discours d’une homophobie rare et décomplexée. Dans une vidéo publiait par le JDD, Campion estimait que « les homos dirigent Paris », que « les pédés » sont « un peu pervers » et que Bruno Julliard, ex-premier adjoint de la capitale, avait amené à Anne Hidalgo "tous les homos de la Terre"…  Des propos qui ont valu à leur auteur une plainte pour «diffamation et injure homophobe».

https://tetu.com/2018/09/23/le-forain-marcel-campion-se-vautre-dans-lhomophobie-et-embarrasse-la-majorite/#qPeHOhrXmWq5wCUP.99

A l'époque, ces paroles avaient été dénoncées par plusieurs membres du gouvernement et de LREM, notamment par Benjamin Griveaux, Porte-parole du gouvernement :

Mais trois mois plus tard, côté élyséen, on ne "vomit" plus. Tout semble être oublié ! Ce qui n’est pas le cas des twittos LGBT+ qui eux se sont indignés de voir la « première dame » faire amie-ami avec le forain. À commencer par Ian Brossat, élu à la mairie de Paris en charge du logement :

L'Association Des Familles Homoparentales (ADFH), elle non plus, n'a pas apprécié de voir la femme du président poser avec un homophobe notoire dont elle rappelle les propos en un tweet :

 

Une visite "dans un cadre privé"

D'après l'article du Parisien, "l'entourage" de Brigitte Macron assure que cette visite aux Tuileries a eu lieu  "dans un cadre privé" et que le but de la photo au côté de Marcel Campion n'est «aucunement d’apporter une caution » au forain. L’épouse du président en aurait même profité pour lui «dire combien elle avait trouvé ses propos inacceptables». Dommage, cet échange, contrairement à la photo, n'a pas été rendu public...

 

crédits photos : wikimedia CC, capture écran JDD