Avant Stonewall, ces émeutes oubliées de l’histoire des droits LGBT

histoire de l'homosexualité master Université Goldsmiths Londres

[PREMIUM] Considérées comme le point de départ de la lutte pour les droits des LGBT+, les émeutes de Stonewall ne sont pourtant pas les premières manifestations qui ont vu s'opposer des LGBT+ aux forces de l'ordre. Tour d'horizon de ces émeutes oubliées, à l'importance capitale.

Les émeutes de Stonewall fêteront leurs 50 ans le 28 juin prochain. Cette révolte de dizaines d'hommes gays, de lesbiennes et de femmes trans' contre une descente de police dans un bar de West Village, à New-York, dans la nuit du 28 au 29 juin 1969, est considérée par tout le monde comme le point de départ du mouvement actuel de lutte pour les droits LGBT. Voire même, pour certains, de point de départ du mouvement LGBT tout court.

Pourtant, historiquement, c'est faux !  Comme le rappelle l'historien américain Marc Stein :  "Dire que le mouvement actuel [de lutte LGBT+] a démarré lors de Stonewall n'est qu'une version légèrement améliorée de la notion selon laquelle le mouvement a lui-même commencé ici." Pour l'historien, "les émeutes de Stonewall étaient un tournant, pas un point de départ." Car oui, des émeutes, il y en a eu avant que les femmes trans de Christopher's Street jettent leurs stilettos sur des policiers. A San Francisco,  à New-York, à Los Angeles, à Philadelphia, à Washington, à Chicago... Au total, c'est plus d'une vingtaine de manifestations de protestation qui ont eu lieu entre 1959, date à laquelle la première émeute documentée à eu lieu, et les évènements du Stonewall Inn....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail