VIDÉO. Une mère conservatrice hérite d’un club gay dans le trailer loufoque de « Stage Mother »

La star australienne Jacki Weaver se glisse dans la peau d'une maman endeuillée, contrainte de prendre les rênes d'un bar gay à San Francisco après la mort prématurée de son fils.

Plutôt connue pour ses rôles dramatiques, que ce soit dans Animal Kingdom ou bien Happiness Therapy, l'actrice Jacki Weaver s'essaie à un registre différent avec le prochain long-métrage. Dans l'improbable Stage Mother, la comédienne septuagénaire incarnera Maybelline, une mère de famille attristée par la mort soudaine de son fils homosexuel qu'elle avait rejeté des années auparavant. C'est en se rendant à ses funérailles que cette maman apprend qu'elle a hérité... d'un bar gay peuplé de drag-queens flamboyantes.

À en juger par cette bande-annonce haute en couleurs, Stage Mother sera avant tout une histoire de rédemption. Rédemption de la part de Maybelline, rongée par la culpabilité pour avoir mis à la porte son propre enfant. Pour ce faire, cette mère conservatrice reverra ses préjugés sur la communauté LGBT+, tout en mobilisant tous les efforts nécessaires pour booster la fréquentation du bar dont elle est désormais la propriétaire. Tout un programme au cours duquel elle pourra compter sur le soutien de Sienna (jouée par Lucy Liu) et Nathan (Adrian Grenier).

Une histoire déjà décriée

Bien que le film ait toutes ses chances de mettre nos glandes lacrymales à rude épreuve, Stage Mother est déjà pointé du doigt pour sa trame désagréablement familière. En effet, certains internautes font remarquer que son histoire est basée sur le "complexe du sauveur blanc". Derrière ce terme, il est surtout question d'un récit où une minorité sociale ne peut être sauvée que par l'intervention d'une personne blanche et privilégiée. Dans le cas présent, le film risque de renforcer cette idée que la communauté queer est entièrement dépendante d'une personne hétéro et conservatrice, ce que certains décrient déjà comme problématique. Verdict final dès le 21 août aux États-Unis, alors qu'une date de sortie en France n'a pas été communiquée.

Crédit photo : Momentum Pictures 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail