Culture

Camille Lellouche : « On est en 2021. Si l’homosexualité te dérange, soigne-toi ! »

Crédit photo : Boby

Malgré l’année tempétueuse que le monde vient de traverser, Camille Lellouche a fait preuve d’une productivité admirable. En plus d’avoir été toujours aussi active sur les réseaux sociaux, la chanteuse s’est fait remarquer avec le clip de « Je remercie mon ex », son dernier single où elle se met notamment en scène avec une femme. Et forcément, ce détail a attisé notre curiosité…

Humoriste. Comédienne. Chanteuse. Nombreuses sont les casquettes portées par Camille Lellouche. Depuis sa participation remarquée à The Voice en 2015, elle s’épanouit où qu’elle aille et se distingue comme une artiste tout-terrain. À l’aise sur les planches comme devant une caméra. Mais s’il y a bien un rôle qu’elle adore endosser, c’est celui d’alliée de la communauté LGBTQ+. « Moi, je suis votre sœur, nous garantit-elle. Depuis très longtemps et pas seulement depuis que je suis connue ».

Dans la vidéo accompagnant son récent single « Je remercie mon ex », la Parisienne se met en scène sous différents personnages. Et flirte allègrement avec des hommes… mais aussi avec une autre femme. Alors, oui, on avait envie d’en savoir davantage. Camille Lellouche, elle, se réjouit de pouvoir échanger avec nous. « Quand on m’a dit TÊTU, j’avais l’impression d’être Madonna, lâche-t-elle à moitié sur le ton de la blague. J’étais hyper touchée ». C’est ainsi qu’elle est revenue sur son combat contre l’homophobie, ses (nombreux) amis gays et son amitié avec Aya Nakamura.

Même si 2020 a été une année un peu particulière, tu ne t’es pas reposée puisqu’on t’a vue dans plusieurs clips, et que tu as sorti de nouveaux titres. Est-ce qu’il ne serait pas temps pour un album ?

Bien sûr, évidemment ! J’y parlerai de thèmes universels dont tout le monde parle : l’amour, la déception, la rage… Il y aura peut-être des sujets plus politiques sur tout ce qui se passe en ce moment. Parce qu’évidemment, il y a le virus mais il y a aussi le racisme, l’homophobie, l’antisémitisme qui resurgissent d’un coup et c’est déplorable. Toutes ces choses dont les gens parlent habituellement font aussi partie de mon histoire et j’ai besoin de la raconter avec mes mots.

...

Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail