facebook

Dolly Parton refuse une statue à son effigie pour la meilleure des raisons

Des fans de la star avaient proposé qu'une statue de Dolly Parton soit installée sur la place du Capitole de l'État du Tennessee. Mais dans un récent post Instagram, l'icône de la country a gentiment exprimé sa désapprobation. Et on l'adore !

Non, Dolly Parton ne veut pas de statue à son effigie. L'été dernier, une pétition avait récolté des milliers de signatures. Son but ? Faire en sorte que les sculptures confédérées du Tennessee soient remplacées par des statues de la chanteuse. Le projet a tellement été pris au sérieux qu'une proposition de loi a véritablement été examinée début février pour concrétiser la chose. Plus encore, il devait passer en commission parlementaire ce mardi. Mais l'icône de la country vient de signaler son opposition.

Le sens des priorités

"Je veux remercier les législateurs du Tennessee d'avoir considéré une loi visant à ériger une statue de moi sur le Capitole, déclare l'interprète de "Jolene" dans un message sur ses réseaux sociaux. Je me sens honorée et touchée par leur intention mais j'ai demandé aux décisionnaires de la législation étatique de retirer la loi de toute considération". Selon ses dires, il y aurait d'autres choses à prioriser dans l'immédiat.

"Au vu de tout ce qui se passe dans le monde, je ne pense pas que me mettre sur un piédestal est approprié à l'heure actuelle, poursuit-elle. J'espère, cela dit, qu'un jour, dans plusieurs années ou peut-être après ma disparition et si vous pensez que je le mérite toujours, alors je suis certaine que je serai fière d'être représentée au Capitole de notre grand État, en femme du Tennessee reconnaissante. En attendant, je vais continuer à essayer de faire du bon travail pour rendre fière mon État". On ne doute pas d'elle.

Une femme engagée

Bien qu'issue d'un milieu modeste, Dolly Parton ne s'est jamais laissée happer par la célébrité et s'est toujours engagée pour les causes en lesquelles elle croit. La chanteuse de 75 ans s'est ainsi battue en tant que fidèle alliée aux côtés de la communauté LGBTQI+, contribuant notamment à la recherche contre le sida. Ces derniers mois, elle a fait parler d'elle en finançant en partie le développement du vaccin contre le coronavirus par le laboratoire Moderna.

Crédit photo : Dolly Parton via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail