George Michael immortel ! La preuve avec
Culture

George Michael immortel ! La preuve avec "Freedom", son docu posthume où il dit tout


George Michael est mort il y a un an, le jour de Noël 2016. Il produisait un documentaire autoportrait intitulé Freedom… Arte le diffuse pour la première fois ce soir.

Tout commence par Kate Moss. Face caméra, la mannequin et amie du chanteur raconte l’histoire de ce film réalisé par George Michael et terminé après sa mort. « This is Georgie’s film Freedom, and it’s his final work » (« Ceci est le film de George, Freedom, et c’est son dernier travail »). La supermodèle n’est pas la seule star à raconter ses anecdotes avec l’auteur-compositeur britannique qui fit son coming out tard, mais de manière mémorable. Naomi Campbell, Mary J. Blige, Cindy Crawford, Jean-Paul Gaultier, Liam Gallagher, Stevie Wonder, Elton John… Toutes et tous rendent hommage à celui qui se plaisait à se considérer comme la dernière superstar.

À LIRE AUSSI :

Avec George Michael, 2016 emporte l’une des dernières légendes queer

Rejoindre Madonna, Jackson, Prince

Des débuts phénoménaux du groupe pour ado Wham!, dont George Michael insiste sur l’autodérision, à sa carrière internationale, le documentaire balaye trente ans de carrière en expliquant les ressorts du succès. George Michael raconte qu’en commençant sa carrière solo au milieu des années 80, il savait que la recherche d’un succès toujours plus retentissant ne le conduirait pas vers le bonheur; mais son « ego ne pouvait pas s’empêcher de vouloir le hisser au rang de Madonna, Jackson et Prince ».

Le succès ne se fait pas attendre avec le retentissement de l’album Faith, au point que le jeune George, déboussolé, ne quitte plus ses lunettes de soleil. Son jean moulant et sa veste en cuir feront fantasmer plusieurs générations. Sa notoriété aux USA dépasse les espérances et du haut de ses 24 ans, il éprouve d’immenses difficultés à accueillir les critiques et l’amour du public.

Un grand amour foudroyant

George Michael publie en 1990 le disque Listen without prejudice et coupe les ponts avec l’image de jeune popstar en brûlant sa veste de motard dans le clip de « Freedom », où il s’efface au profit des cinq plus grandes mannequins de la planète. Refusant désormais toute promotion par peur de devenir fou, George Michael accepte néanmoins de donner un concert géant à Rio… Et c’est là qu’il rencontre le grand amour. Un garçon au premier rang d’un stade de 160 000 spectateurs.

Anselmo Feleppa et George Michael entretiennent une relation qui rend le chanteur fou de joie, lui qui rencontre l’amour pour la première fois à 27 ans. Puis Feleppa apprend qu’il est séropositif, au moment même où Freddie Mercury meurt du sida. George Michael participe à l’hommage rendu au chanteur de Queen dans une performance mythique, tout en s’adressant à Anselmo assis dans le public… Anselmo meurt en 1993 : « Il a été mon sauveur. Je n’arrive toujours pas à comprendre à quel point cette rencontre, à ce stade de ma vie, m’a changé. C’était une compagnon merveilleux et une personne formidable ». George Michael n’écrira plus pendant deux ans. L’album qui suivit, Older, et en particulier la chanson « Like Jesus to a child », est consacré à son amour disparu.

 

Diffusion ce vendredi 22 décembre à 22h20, disponible en replay sur Arte jusqu’au 29 décembre

George Michael : Freedom 
Réalisé par George Michael et David Austin
Production : Sony Music Entertainment UK, Channel 4, ARTE France (2017 – 91 min)

ads