facebook

Malawi : Le président défend les LGBT

Peter Mutharika, le président du Malawi, souhaite que la population LGBT de son pays soit protégée contre l’homophobie.
Présent mercredi lors d’une émission radio, son secrétaire de la presse, Gerald Viola, a annoncé la volonté du président de « protéger les droits des personnes LGBT », le secrétaire a également déclaré que « c’est au peuple Malawien de choisir s’il faut ou non décriminaliser l’homosexualité ou s'il préfère garder des lois qui datent de l’époque où le pays était colonisé ».
Pour le moment, le gouvernement actuel a interdit temporairement toutes les lois anti-LGBT et attend les réactions de la population pour décider de la suite du programme. Cette décision du président est survenue après qu’une question lui a été posée sur Facebook, lui demandant s’il était d’accord avec les propos d’un politicien ayant déclaré que « la meilleure façon pour résoudre le problème de l’homosexualité, c'est de les tuer tous ».
Quand on a posé la question à Viola, pour savoir le président Peter Mutharika croyait que ces lois devraient être supprimée, il a répondu que « la position (du président NDLR) pour le moment est de laisser les Malawiens décider. S’ils veulent accepter cette nouvelle culture, il sera d’accord. S’ils n’en veulent pas, il sera toujours d’accord », avant d’ajouter :

« Quand le président voit d’autres personnes devenir des victimes, il croit qu’il est temps de mettre la politique et les lois de côté et faire respecter la dignité humaine d’abord. Dieu est le meilleur juge sur nos actions. Ce n’est pas bien d’appliquer des lois punitives sur les gens »

Espérons que cette bonne nouvelle soit suivie d'effets et fasse des émules sur le continent africain.
 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail