facebook

Portugal : "Jésus aussi avait deux papas"

Une affiche représentant Jésus et ayant pour but de célébrer la loi autorisant l'adoption pour les couples de même-sexe a déclenché une vive polémique dans les milieux catholiques portugais.

L'affiche incriminée représente Jésus, sur fond rose, avec le slogan "Jésus aussi avait deux papas". Cette campagne du parti de gauche radical Bloquo de Esquerda (BE) , destinée au réseaux sociaux, se voulait humoristique et sympathisante avec la nouvelle législation récemment adoptée par le Parlement portugais.

Dès le lendemain de sa réception par les médias, le Conférence épiscopale portugaise a réagi en dénonçant "un affront aux croyants" et "une analogie sans fondement". Et le cardinal de Lisbonne de déclarer à son tour :

"Jésus a toujours fait référence à Dieu comme étant son père. Il avait une mère, Marie, et un père adoptif, selon la terminologie d’aujourd'hui, qui était Joseph"

Le parti populaire CDS est également monté au créneau jugeant que l'affiche était "une offense à la sensibilité de beaucoup de Portugais". Il a tout de même souhaité rappeler que "la liberté d’expression (devait) rester totale"...

En réaction, le parti de gauche radical a indiqué :

"Nous respectons toutes les religions mais n’avons aucun tabou. […] L’affiche voulait faire réagir la population et la phrase est d’ailleurs un vieux slogan du mouvement international pour les droits civils"

Le premier ministre, Antonio Costa, dont le gouvernement est allié à Bloquo de Esquerda, n'a pas jugé bon de commenter la polémique.

Le slogan de cette campagne n'est pas sans rappeler celui qu'avait imprimé sur des t-shirts la fédération wallonne des associations LGBT. En effet, elle propose à la vente des t-shirts sur lesquels on peut lire "Jesus aussi avait deux papas" ou "Marie, première porteuse".

Jesus aussi avait deux papas
Pour retrouver leurs t-shirts :
http://www.typhus.eu/arcenciel/message/3589-textile-Jesus.html
http://www.typhus.eu/arcenciel/message/3588-Marie.html
 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail