facebook

Entretien avec Jesse qui expose "3e Sexe" au Centre LGBT Paris

Rencontre avec Jesse, jeune artiste-peintre qui expose "3e Sexe Volume 1", à partir du 11 Mars au Centre LGBT Paris.

Jesse, jeune artiste 2.0 et autodidacte, gère seule son parcours artistique. Préconisant le web et les réseaux sociaux, elle contrôle sa production artistique de A à Z. La question du genre est au coeur de ses travaux, elle a accepté de répondre à nos questions dans le cadre de son exposition "3e Sexe Volume 1" qui débutera vendredi 11 mars au Centre LGBT Paris.

Jesse, Rouge Insolent
Jesse, Rouge Insolent

TÊTU : Vous êtes une jeune artiste, dites-nous en plus sur vous ? 

J’ai commencé la peinture à 18 ans sur un coup de tête après une adolescence « rebelle » et gothique et en ayant la conviction d’avoir trouvé ma vocation. J’ai alors suivi un cursus artistique classique (atelier, prépa et Ecole des Beaux-Arts de Versailles) A la fin de ma formation, j’ai intégré le monde du travail classique pendant quelques années avec la sensation désagréable et frustrante d’être obligée de renoncer à mon idéal de vie pour des questions purement matérielles. J’ai donc décidé, en 2012, de quitter la proie pour l’ombre et de me lancer seule et sans filets en tant qu’artiste peintre professionnelle.

TÊTU : Quelles sont vos influences ? 

Mes influences sont extrêmement diverses et ne regroupent pas nécessairement des acteurs du monde des arts plastiques. Je m’intéresse à énormément de choses et je peux être inspirée et influencée aussi bien par Marie-Antoinette que par les Sex Pistols. La pop culture est évidemment à la base de ma recherche plastique car faisant partie de la génération X, j’ai grandi avec le clip vidéo. Je suis inspirée par l’insolence, la beauté, le non conformisme, les créatures étranges, tout ce qui sort de l’ordinaire.

TÊTU : Quel est l'artiste qui vous inspire le plus ? 

Parmi les artistes contemporains, Andy Warhol est à mes yeux l’artiste le plus fascinant car il a su faire de son oeuvre et de son cynisme un véritable style de vie. C’est l’artiste complet par excellence : il a imposé au monde entier, de manière beaucoup plus subtil qu’il n’y paraît, sa vision désabusé de l’existence.

TÊTU : Vous êtes une artiste 2.0 et autodidacte, quelle est votre démarche créative ? 

Mon mode d’expression plastique principal est l’acrylique sur toile mais j’exploite également d’autres formes de communication artistique à travers la vidéo, l’animation 3D, la photographie, l’écriture et le graphisme.
Ma recherche plastique est basée sur l’étude du portrait à travers une analyse de l’impact de l’image sur le comportement humain. J’utilise les couleurs primaires uniquement, ce qui me permet d’établir un fort contraste entre une forme graphique minimaliste et un fond dense et complexe. Le stéréotype se confronte alors à la perception d’un réel brut.

TÊTU : Vos travaux traitent de la question du genre, pouvez vous nous en dire plus ? 

Ma toute première série de peintures Homo Sex Piens, créée en 2011, traitait du Masculin. Depuis cette période, de nouvelles questions de société ont émergé, notamment celles ayant trait à la question du genre.
A première vue, étant hétérosexuelle, on pourrait croire que je ne suis pas vraiment concernée par le sujet. Mais je crois fortement à l’universalité et je m’oppose au déterminisme social, racial et sexuel : l’environnement n’influe en rien sur nos préférences sexuelles. Et elles ne sont qu’une infime part de ce que nous sommes. Nous pouvons aisément exploiter la part de masculin/féminin qui sommeille en nous sans pour cela remettre en cause nos préférences sexuelles. La société doit se préparer à l’émergence d’un 3e Sexe.

TÊTU : Votre exposition à lieu au Centre LGBT de Paris, à quel public s’adresse vos travaux ? 

Mon travail en général s’adresse à un large public car je fais en sorte qu’il soit très accessible. La série "3e Sexe" ne fera pas exception, même si en premier lieu, le public LGBT sera mis à l’honneur. En effet, à travers cette série de peintures, le thème universel de l’identité sera traité et exploité par le biais d’un jeu de miroir, le but étant que le spectateur, quelque qu’il soit, ressente sa propre ambiguïté. La série répondra à sa propre dynamique et sera accompagnée par un mouvement, une information globale concernant tous les publics.

TÊTU : Quels sont vos futurs projets ?

Dans l’immédiat, je dois préparer deux expos et comme toujours, je suis très en retard. J’aimerais ensuite me lancer dans une nouvelle série dont les contours sont encore très très flous !

"3e Sexe Volume 1" au Centre LGBT Paris est la première partie de "3e Sexe" une autre exposition consécutive à la première aura lieu à partir du 6 avril 2016 à la Pop-Up Galerie de la Favela Chic.
Artiste à suivre donc !

Jesse, artiste peintre
Jesse, artiste peintre

3e SEXE VOLUME 1
Du 11 mars au 6 avril 2016
Vernissage en présence de l'artiste
Vendredi 11 mars 19-21h

Centre LGBT Paris
63, rue Beaubourg 75003 Paris
Entrée libre


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail