facebook

L’Eglise protestante d'Allemagne reçoit le Prix de la Tolérance 2016

Prix de la Tolérance 2016 Eglise protestante d'Allemagne

Des associations LGBT européennes dévoilent les lauréats du Prix de la Tolérance 2016 ; parmi eux, l’Eglise protestante d’Allemagne, l'ex-présidente irlandaise, et bien d’autres…

Par cette décision, nous saluons le chemin courageux et exemplaire pris par une majorité écrasante des paroissiens de trois Eglises protestantes d’Allemagne pour en finir avec la discrimination et le traitement différentiel infligé aux homosexuels dans leurs églises.

La semaine dernière, l’association LGBT allemande Maneo félicitait trois Eglise protestante d’Allemagne pour leur engagement en faveur de l’égalité des droits, en leur remettant le Tolerantia Preis.

L'Eglise protestante d'Allemagne dit "oui  !" aux unions de même sexe

Comme chaque année depuis 2006, Maneo s’associe à d’autres organismes de lutte contre l’homophobie et la transphobie d’Europe pour décerner les prix européens de la Tolérance ; une récompense exemplaire décernée à celles et ceux qui se sont distingués pour leur engagement en faveur des droits des personnes LGBT, et plus globalement pour la défense des minorités dans leur pays et au-delà.
Alors que les années précédentes, l’association allemande avait récompensé des personnalités associatives ou politiques (le maire de Berlin ouvertement gay en 2015, le président de la fédération allemande de football en 2008…), Maneo a cette fois-ci remis le fameux prix à l’Eglise protestante de Berlin, Brandebourg et Haute-Lusace (EKBO), l’Eglise protestante de Hesse et de Nassau (EKHN) et l’Eglise protestante de Rhénanie (EKIR), car ces dernières acceptent de bénir les unions des couples de même sexe et de les enregistrer aux registres de l’Eglise. Adoptée entre 2013 et 2016, cette mesure s’applique à plus de 3 000 paroisses – soit 5,3 millions de membres – et permet ainsi à des couples gays et lesbiens de s’unir religieusement, sur un total pied d’égalité avec les couples hétéros. Surtout, Maneo récompense l'action de l'EKBO qui en 1991 reconnaissait sa part de responsabilité dans la persécution des homosexuels sous le IIIème Reich, et dès 2002 s'imposait comme l'une des premières Eglises à accorder la bénédiction aux couples homos.

Femme politique engagée, scénariste gay-friendly et militants LGBT également récompensés

La 11ème édition du Prix de la Tolérance reconnaît également les décennies de lutte en faveur de l’égalité menées par Mary McAleese, présidente d’Irlande du Nord entre 1997 et 2011. Cette mère d’un fils homosexuel avait milité dès les années 1970 pour la décriminalisation de l’homosexualité dans son pays, puis avait mené campagne en faveur de l’ouverture du « mariage pour tous » lors du référendum de 2015. Elle est récompensée par The Rainbow Project, association LGBT nord-irlandaise qui participe pour la deuxième fois au Tolerantia Pries.
L’association polonaise Lambda-Warszawa et Kampania Przeciw Homofobii prime quant-à-elle sa compatriote Ilona Lepkowska, la « Reine des séries polonaises » qui a notamment mis en scène les aventures d’un couple gay. De son côté, l’organisme suisse Pink Cross récompense les militants Florian Vock et Jazzmin Dian Moore.

En France, SOS homophobie met les droits des trans à l'honneur

Enfin, en France, c’est fidèle à son engagement que SOS homophobie salue la lutte pour les droits des trans – également le mot d’ordre de la Marche des fiertés parisienne en 2016 – et décerne donc le Prix de la Tolérance 2016 à Amnesty International France. Car bien que l’ONG n’ait plus à prouver son engagement en faveur de l’égalité des droits, SOS homophobie soulève que l’implication d’Amnesty International France en faveur des personnes trans (analyse de leurs conditions de vie, prise de position pour une procédure de changement de sexe rapide, accessible et transparente) permet « de rappeler que nos combats ne sont pas que le sujet des personnes concernées, mais qu'elles constituent un impératif d'égalité, et de respect de la déclaration universelle des droits de l'humain ».
Tous ces fiers lauréats recevront leur prix lors de la remise officielle, le 25 octobre, à Belfast en Irlande du Nord.

Pour en savoir plus :

[contact-form-7 404 "Not Found"]
 
Crédit photo couverture Zum Artikel/swr.de


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail