Des ados arrêtés suite à une agression homophobe à coup de barres de fer

adolescents de 15 ans tabassé un homme de 50 ans en raison de son homosexualité

À Nyons, deux adolescents de 15 ans sont accusés d’avoir tabassé un homme de 50 ans à coup de barres de fer en raison de son homosexualité…

Deux garçons de 15 ans ont été interpellés mardi puis placés en garde à vue à Nyons, dans la Drôme. Ils sont accusés d’avoir passé à tabac un quinquagénaire, originaire de Valréas dans le Vaucluse, le 24 février dernier. Les adolescents ont tendu un véritable piège à cet homme qui ne faisait pas mystère de son homosexualité. Il cherchait ouvertement à faire des rencontres sur internet. L’un des adolescents, derrière son écran, se fait alors passé pour un homme majeur et lui donne rendez-vous dans la soirée au stade de Nyons. Avec son complice, une fois sur place, il fait pleuvoir sur leur victime des insultes homophobes et des coups d’une extrême violence en utilisant des barres de fer.

Une violence difficile à expliquer pour le moment

L’homme est hospitalisé pendant 10 jours avant de pouvoir porter plainte. La police remonte ensuite facilement jusqu’aux adolescents grâce à leur numéro de téléphone. Lors de leur garde à vue, les deux garçons ont reconnu les faits.
Une violence difficile à expliquer pour le moment. Les deux adolescents suivent une scolarité ordinaire. Celui qui semble avoir été le meneur de l’agression est issu d’un milieu favorisé. Il a exprimé peu de remords à l’égard de son geste, comme le révèle France Bleu. Le juge pour enfants – devant lequel les deux garçons ont été présentés – l’a envoyé en centre éducatif fermé pour six mois. L’autre adolescent semblait davantage se repentir de ses actes. D’une famille très modeste, il a été placé sous contrôle judiciaire strict afin de ne pas risquer une déscolarisation. La suite judiciaire n’est pas connue à ce jour.
Un complice, tout juste majeur, les ayant emmenés sur les lieux sans prendre part à l’agression sera jugé dans les semaines à venir.

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail