homophobieLa nouvelle campagne de SOS homophobie veut peser sur les législatives

Par Julie Baret le 01/06/2017
SOS homophobie nouvelle campagne #LibreDe

SOS homophobie lance une nouvelle campagne de communication esthétique pour qu'on soit #LibreDe mener notre vie.

nouvelle campagne,#LibreDe,SOS homophobie
Suis-je vraiment libre, en France, de faire mon coming-out ? D'aimer qui je veux ? De fonder une famille ? Ou de changer mon état civil ? Le dernier rapport de SOS homophobie, le seul observatoire des violences faites contre les personnes LGBT dans l'Hexagone, est édifiant. Quatre ans après la légalisation du mariage et de l'adoption pour tous, les agressions homophobes continuent de grimper, gangrenant toujours plus les strates de la vie quotidienne. Pourtant, la lutte contre l'homophobie, la transphobie ou la biphobie s'est fait discrète dans les livrets de campagne de la course à l'Elysée. "Les élections législatives sont un rendez-vous de proximité. Il important que les sujets LGBTI soient abordés sur l'ensemble du territoire", maintient le président de l'association Joël Deumier.
Pour mettre en évidence nos préoccupations quotidiennes, qu'elles soient relatives au droit français ou à des préjugés bien difficiles à déraciner, SOS homophobie a déployé quatre visuels donnant la mesure des quatre lettres qui composent le fameux anagramme LGBT :
SOS homophobie nouvelle campagne #LibreDe SOS homophobie nouvelle campagne #LibreDe SOS homophobie nouvelle campagne #LibreDe SOS homophobie nouvelle campagne #LibreDe
Ce sont Nathanaël, Hélène, Maritza, Olivier et Marceau qui se sont glissés dans des décors aux couleurs hurlant l'urgence de la situation. Des militantes et des militants de SOS homophobie dirigés par l'oeil de Samuel Kirszenbaum, grand photographe de presse (Libération, Next, Grazia, Les Inrocks...) et d'Emilie Creuilleunet, communicante aguerrie aux campagnes d'intérêts publiques et bénévole enthousiaste.
La campagne sera déployée - et encourager à être partagée ! - sur les réseaux sociaux, distribuées lors des manifestations, affichée en pleine page dans les journaux, tant pour alerter le grand public que pour interpeller les futur.e.s candidat.e.s aux législatives, également appelé.e.s à signer la Charte d'engagement pour les personnes LGBTI.
SOS homophobie nouvelle campagne
 
Ligne d'écoute anonyme de SOS homophobie pour les victimes ou témoins d'actes ou de discriminations lesbophobes, gayphobes, biphobes ou transphobes : 01 48 06 42 41
 

Retrouvez TÊTU en kiosque :

« Make America Gay Again » : au sommaire du magazine TÊTU n°214