étude scientifique"Aucun cas d’infection par le VIH" : une étude démontre l'efficacité de la PrEP

Par Youen Tanguy le 24/07/2018
Durban PrEP essai thérapeutique IPERGAY

Selon une étude de l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) révélée ce mardi 24 juillet lors de la 22e conférence internationale sur le VIH/sida à Amsterdam, le traitement préventif anti-VIH (PrEP) a montré, en un an, en région parisienne, une efficacité totale, avec zéro infection.

Les résultats sont sans appel. Une étude de l'Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) révélée ce mardi lors de la conférence internationale sur le sida à Amsterdam démontre l'efficacité de la prophylaxie pré-exposition (PrEP), le traitement préventif anti-VIH. En effet, sur les 1435 'prepeurs' - le surnom que les utilisateurs de la PrEP se sont donnés - qui y ont participé entre le 3 mai 2017 et le 1er mai 2018 en Ile-de-France, il n'a été observé aucun cas d'infection par le VIH.
Autre résultat encourageant, d'après l'ANRS : « Il n'y a eu, à ce jour, aucun arrêt de l'étude pour des raisons liées à des effets indésirables du traitement ». Un élément qui vient confirmer que le médicament est très bien toléré.
Le Truvada ou son générique - médicament utilisé dans la PrEP - est un simple comprimé à prendre au choix tous les jours (ce que font 44% des volontaires de cette étude) ou en prévision d'une activité sexuelle (53% des volontaires).

Une majorité d'hommes

Le groupe des volontaires est composé « pour le moment essentiellement d'hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes », a souligné l'ANRS et l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), à l'origine de l'étude, avec le soutien de l'association Aides.
Jean-Michel Molina, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis, qui est l'un des auteur.e.s de l'étude, en a profité pour lancer un appel : « On voudrait recruter également des volontaires issus d’autres populations comme les personnes transgenres et les hommes et femmes hétérosexuels à haut risque d'infection par le VIH ». Le message est passé.
 
Crédit photo : Un cachet de Truvada/Flickr.