Charles Aznavour s’est éteint à l’âge de 94 ans

Charles Aznavour est mort dans la nuit du dimanche au lundi 1er octobre à l’âge de 94 ans à son domicile de Mouriès.

Il était l’un des derniers monuments de la chanson française. Charles Aznavour s’est éteint dans la nuit du dimanche au lundi 30 septembre à son domicile de Mouriès, dans le sud de la France, à l’âge de 94 ans.

Charles Aznavour (de son vrai nom Shahnourh Varinag Aznavourian) est né le 22 mai 1924 à Paris de parents arméniens. A ses débuts, il veut devenir comédien et fait de la figuration au théâtre et au cinéma. Une passion qui ne l’a jamais quitté à en croire sa filmographie : il a joué dans plus de 80 films, dont « Tirer sur le pianiste » de François Truffaut ou « Les fantômes du chapelier » de Claude Chabrol.

Rencontre avec Piaf

Mais en 1940, c’est dans la chanson qu’il se lance, en duo avec Pierre Roche, avant une rencontre déterminante six ans plus tard avec Edith Piaf, qui le surnomme « le génie con » et le force à se refaire le nez. Il écrit pendant longtemps pour d’autres (« Plus bleu que le bleu de tes yeux » pour Piaf, « Je hais les dimanches », pour Gréco), mais n’a aucun succès comme interprète et se voit affublé du sobriquet peu flatteur d’« enroué vers l’or ».

La donne change au milieu des années 50 avec le succès de « Sur ma vie » (1954) et des passages à la célèbre salle de concert parisienne L’Olympia. Au cinéma, il tourne avec François Truffaut pour « Tirez sur le pianiste » en 1960, l’année de sortie de « Je m’voyais déjà », l’une de ses plus fameuses chansons.

Comme ils disent…

Dans les années 1970, Aznavour se frotte à des thèmes de société dans ses chansons. Dans « Comme ils disent » (1972), le chanteur évoque l’homosexualité avec une audace rare pour l’époque.

En 2011, il s’était remémoré dans les colonnes du Figaro la réaction de ses amis homosexuels à ce morceau : « Ça a jeté un froid. Puis on m’a demandé qui allait chanter ça. J’ai répondu : ‘moi’. Nouveau silence. Puis quelqu’un s’est inquiété de savoir si je ferais une annonce. Vous m’imaginez annonçant sur scène que je vais me mettre à la place d’un homosexuel, alors que je ne le suis pas ? Il n’était pas question de reculer ! »

A LIRE AUSSI : Avec « Comme ils disent », Charles Aznavour avait tout compris à l’homosexualité masculine

Engagé pour la cause arménienne

Très engagé, il vient en aide à l’Arménie en 1988, meurtrie par un tremblement de terre, fonde le comité « Aznavour pour l’Arménie » et écrit le texte de la chanson humanitaire « Pour toi Arménie ».

L’un des chanteurs français les plus connus au monde revenait d’une tournée au Japon, après avoir été contraint d’annuler des concerts cet été en raison d’une fracture du bras après une chute. Il était annoncé à Bruxelles le 26 octobre et devait encore se produire en novembre et décembre à la Seine musicale, près de Paris, puis en mini-tournée en France.

(Avec AFP)

Crédit photo : Shutterstock.

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail