biphobie"Lost In Fire" : The Weeknd et Gesaffelstein signent une chanson biphobe et misogyne

Par Alexis Patri le 15/01/2019
The Weeknd Gesaffelstein

Le rappeur canadien et le DJ français ont publié une nouvelle collaboration : "Lost In Fire". Ses paroles mobilisent les clichés les plus éculées sur les femmes bisexuelles. En 2019, sérieusement ?

"T'es bisexuelle ? Super, on va pouvoir faire un plan à trois !" On pensait ce réflexe beauf et biphobe en voie de disparition. Que nenni. Grâce au rappeur canadien The Weeknd et au DJ français Gesaffelstein, il a désormais son hymne : "Lost In Fire".

Dans cette nouvelle collaboration entre les deux artistes, The Weeknd s'adresse à son ex-copine. Elle pense découvrir qu'elle aime les filles. Il lui propose donc de se retrouver avec une autre fille au lit. Extrait :

"You said you might be into girls
Said you're going through a phase
Keeping your heart safe"

"Tu m'as dit que tu étais peut-être attirée par les filles
Que tu traverses une phase
Que tu gardes ton coeur à l'abri"

Dans ces paroles qui mobilisent au moins deux clichés LGBTphobes : la bisexualité serait "une phase" et deux femmes ne couchent ensemble que pour exciter le désir des garçons hétéros :

Te baiser "straight"

The Weeknd chante ainsi :

Well, baby, you can bring a friend
She can ride on top your face
While I fuck you straight

Littéralement :

"Et bien bébé, tu peux ramener une copine. Elle peut chevaucher ton visage, pendant que je te baise 'straight'". Et l'utilisation de l'expression "I fuck you straight" est loin d'être anodine.

Elle comporte en effet trois sens avec lesquels le chanteur semble jouer. D'abord l'idée de "baiser directement". Ensuite de "baiser de manière hétérosexuelle". Et surtout, la formulation signifie également "baiser pour te rendre hétéro/jusqu'à ce que tu deviennes hétéro".

A LIRE AUSSI : Biphobie : 86% des personnes bisexuelles ont été agressées au moins une fois dans leur vie

Ce cocktail de violences et de LGBTphobies (on est pas loin des "viols de conversion") a choqué. L'actrice et réalisatrice de séries Laura Zak a notamment moqué sur Twitter "Ces mecs qui pensent qu'ils vont mettre deux femmes queer dans leur lit quand ils ne sont pas capables d'en avoir une."

Les fans de The Weeknd ont défendu leur idole en publiant des photos de lui et de sa copine Bella Hadid, entourant l'icône bie Halsey. Cette dernière n'a pas encore réagi. Pas sûre qu'elle goûte l'idée d'être ainsi utilisée pour dédouaner le chanteur. Petit rappel utile : avoir un.e ami.e bisexuel.le ne vous empêche pas d'être biphobe.

Drake également attaqué

"Lost In Fire" avait déjà choqué quelques auditeurs et auditrices attentives. Il semble que The Weeknd y tacle en effet un autre rappeur canadien : Drake. Il y chante en effet "Je veux faire un enfant avec la bonne, car je ne voudrais jamais être celui qui doit cacher quelqu'un".

Il y ferait allusion à Adonis, l'enfant que Drake a eu avec l'ancienne actrice française de films pronos Sophie Brusseaux. Son existence avait été révélée l'année dernière, alors que Drake le dissimulait jusque là.

Crédit photo : capture YouTube