facebook

Mgr Luigi Ventura, l’ambassadeur du Vatican en France, visé par de nouvelles plaintes

La ministre française des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a dit, vendredi 1er mars, attendre du Vatican qu'il prenne ses "responsabilités" après les plaintes pour "agressions sexuelles" visant son représentant en France.

Au moins trois plaintes pour "agressions sexuelles" ont déjà été déposées contre lui. Mgr Luigi Ventura, ambassadeur du Vatican en France, est accusé d'attouchements sexuels sur plusieurs hommes, dont deux dans l'hexagone. Les faits se seraient produits en 2018 et 2019 lors de la cérémonie de voeux de la nouvelle année d'Anne Hidalgo, maire de Paris, et impliquaient des employés municipaux.

Une autre plainte a été déposée au Canada, où Luigi Ventura a été nonce apolitique entre 2001 et 2009. Selon le site canadien Présence, la victime présumée, un homme alors âgé de 32 ans et membre de l'équipe pastorale, a saisi la justice pour des faits remontants à juillet 2008.

Il agissait alors comme serveur pour la table d'honneur d'un grand banquet auquel Mgr Ventura avait été convié pour la fête de Sainte Anne. C'est là que ce dernier lui aurait touché les fesses à au moins deux reprises, a-t-il confié à Présence.

Levée de son immunité diplomatique ?

Dans le quotidien français Libération jeudi 28 février, trois hommes - dont les deux personnes ayant porté plainte - ont réclamé la levée de son immunité diplomatique pour que l'enquête puisse se poursuivre normalement.

A LIRE AUSSI : Un autre homme accuse Luigi Ventura, représentant du pape en France, d’agressions sexuelles

Suite au premier article sur ces faits présumés, paru le vendredi 15 février dans Le Monde, TÊTU avait recueilli le témoignage d’un autre homme accusant Mgr Luigi Ventura d’attouchements sexuels. La victime présumée nous expliquait avoir été agressée lors d'une soirée à l'Hôtel de Ville de Paris en janvier 2018.

« Il m’a salué de la main droite et effleuré les fesses de la main gauche », nous racontait-il. Le nonce apolitique avait ensuite réitéré son geste, avec plus d'insistance cette fois. "C’est un frotteur du métro", nous avait confié le jeune homme, qui avait souhaité rester anonyme.

Réaction politique

"Si les faits sont avérés, ce sont des faits particulièrement graves parce que quand on est une autorité religieuse, on est souvent supposé être une autorité morale, donc je dirais que c'est un facteur aggravant", a souligné vendredi 1er mars la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau.

Et d'ajouter : "A ce stade, il bénéficie de l'immunité diplomatique mais le Saint-Siège est évidemment au courant des accusations graves qui sont portées contre le nonce apostolique et je ne doute pas une seconde que le Saint-Siège prendra la bonne décision".

Diplomate de carrière du Vatican, Mgr Ventura est en poste depuis 2009 à Paris. Il est chargé des relations du Saint-Siège, avec les autorités françaises d'une part et avec les évêques de France d'autre part.

(Avec AFP)

Crédit photo : REMY GABALDA / AFP.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail