facebook

Brunei : l’homosexualité et l’adultère bientôt passibles de « lapidation »

L'homosexualité et l'adultère vont bientôt être passibles de la lapidation à Brunei, qui s'apprête à faire appliquer les peines les plus sévères de la charia, la loi islamique, suscitant l'indignation des défenseurs des droits de l'homme.

L'homosexualité sera désormais considérée comme un crime à Brunei. La nouvelle législation de ce riche petit État pétrolier d'Asie du sud-est prévoit aussi l'amputation d'une main ou d'un pied pour vol. Les dispositions doivent entrer en vigueur le 3 avril prochain.

L'organisation non-gouvernementale Amnesty International a exhorté, mercredi 27 mars, le pays à "arrêter immédiatement" la mise en application de ces mesures. "Légaliser des peines aussi cruelles et inhumaines est épouvantable", a déclaré Rachel Chhoa-Howard, spécialisée dans l'Asie du sud-est à Amnesty, dans un communiqué.

Un porte-parole du ministère des Affaires religieuses a précisé mercredi que le sultan Hassanal Bolkiah ferait une annonce ce jour-là. "Ce n'est qu'après que nous connaîtrons la date d'entrée en vigueur de ces nouvelles dispositions", a-t-il dit à l'AFP. "Pour le moment nous sommes prêts à mettre en application l'amputation d'une main pour vol. C'est tout."

"Projet délirant"

Cette nouvelle législation ferait de Brunei le seul pays d'Asie du Sud-Est où l'homosexualité est passible de la peine de mort, selon Phil Robertson, de l'ONG Human Rights Watch. "Si ce projet délirant est mis en oeuvre, il y a toutes les raisons de penser que le mouvement mondial de boycott contre le Brunei va redémarrer", a-t-il dit.

En 2014, l'annonce de l'introduction de la charia dans le pays, malgré l'opposition des défenseurs des droits de l'homme, avait provoqué à travers le monde des appels au boycott d'hôtels appartenant au monarque. Multi-milliardaire, le sultan est propriétaire entre autres de la chaîne d'hôtels Dorchester Collection, qui possède le Plaza Athénée et l'hôtel Meurice à Paris et d'autres établissements de prestige à Londres, Milan et Rome.

Crédit photo : Creative commons. 


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail