megan rapinoeIndya Moore, star de Pose, première personne trans' en Une de ELLE US

Par Youen Tanguy le 10/05/2019
indya moore

L'actrice Indya Moore est la première personne trans' a faire la couverture de la version américaine du magazine ELLE, tandis que, la même semaine, la mannequin Megan Rapinoe est devenue la première femme lesbienne à poser dans Sports Illustrated Swimsuit.

Ce sont deux bonnes nouvelles pour la visibilité de la communauté LGBT+. La première d'abord : la star de la série Pose et mannequin Indya Moore fait la Une de l'édition de juin de ELLE US. Elle devient ainsi la première personne trans' a faire la couverture de ce magazine.

"Merci de m'avoir choisi pour votre première Une avec une personne trans', a-t-elle écrit dans un message posté sur Twitter. Je sais que ça ne sera pas la dernière. Je suis impatiente de voir Elle utiliser leur plateforme pour aider d'autres talents trans' à gagner en visibilité."

https://twitter.com/IndyaMoore/status/1126488348070219776?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1126490013431160833&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.out.com%2Ffashion%2F2019%2F5%2F09%2Findya-moore-makes-history-first-trans-person-cover-elle

La jeune femme de 24 ans avait déjà été choisie il y a quelques mois pour être l'égérie de Louis Vuitton ou encore de Calvin Klein.

A LIRE AUSSI : 5 raisons de découvrir d’urgence « Pose », la nouvelle série de Ryan Murphy

"Une déclaration assez audacieuse"

Passons à la deuxième bonne nouvelle : la footballeuse professionnelle Megan Rapinoe est devenue la première femme lesbienne à poser pour l'édition "maillot de bain" du magazine Sports Illustrated. La jeune femme de 33 ans figure dans le magazine 2019 avec trois de ses coéquipières du Seattle Reign FC : Abby Dahlkemper, Crystal Dunn et Alex Morgan.

https://www.instagram.com/p/BxNORXOBqW1/?utm_source=ig_embed

"Honnêtement, je pense que Sports Illustrated a fait une déclaration assez audacieuse, car il a toujours été considéré comme un magazine destiné uniquement aux hommes hétérosexuels, a expliqué Megan Rapinoe. Je pense que souvent avec les femmes homosexuelles dans le sport, il existe ce stéréotype et une vision si étroite de ce que signifie être gay et être sportif."

Crédit photo : Instagram @indyamoore.