Des textes inédits de Marcel Proust sur l’homosexualité publiés pour la première fois

Marcel Proust

« Le mystérieux correspondant et autres nouvelles inédites », publié aux Éditions de Fallois, dévoile des textes de jeunesse inédits de Marcel Proust.

C’est le Marcel Proust d’avant sa monumentale Recherche que nous allons bientôt pouvoir (re)découvrir. Les Éditions de Fallois publient le 9 octobre Le mystérieux correspondant et autres nouvelles inédites. Un recueil de textes de l’auteur français, restés jusque là à l’état de manuscrits. Dans les années 1950, cette maison avait déjà publié deux textes inédits du romancier : Jean Santeuil et Contre Sainte-Beuve.

Ces textes de jeuness exploreraient plus directement que ces autres écrits son homosexualité. « Le thème dominant de ces oeuvres, c’est l’analyse de ‘l’amour physique si injustement décrié' », explique ainsi Luc Fraisse dans la présentation du livreCet universitaire de la faculté de Strasbourg, passionné de Marcel Proust, est à l’orgine de la prochaine parution.

« La prise de conscience de l’homosexualité y est vécue sur le mode exclusivement tragique, comme une malédiction, poursuit-il. On n’y trouvera aucune de ces notations comiques, introduites ici ou là tout au long de la Recherche.« 

À LIRE AUSSI : Fermetures en cascades, baisse des ventes… : les maisons d’édition LGBT+ dans la tourmente

Des textes écartés par l’auteur

Ces textes auraient pourtant dû paraître en 1896, dans le livre Les Plaisirs et les Jours. Celui qui signera plus tard À la recherche du temps perdu les avait inclus dans une première version de son sommaire. Avant de les retirer. La raison de cette autocensure est encore soumise aujourd’hui à différentes hypothèses.

« Sans doute considérait-il qu’en raison de leur audace, ils auraient pu heurter un milieu social où prévalait une forte morale traditionnelle », avance Luc Fraisse. Mais il estime aussi que Marcel Proust a pu écarter ses textes pour éviter que la sexualité soit le sujet de la majorité des textes de Les Plaisirs et les Jours. Car ce recueil évoque tout de même l’homosexualité, mais sur un mode moins direct que les textes de Le mystérieux correspondant et autres nouvelles inédites. Une éventualité qui semble cependant moins convaincre ce spécialiste de Proust.

Le recueil « Le mystérieux correspondant et autres nouvelles inédites » sera publié le 9 octobre 2019 aux Éditions de Fallois. 

À LIRE AUSSI : Cinq bandes dessinées queer qui vont vous prendre par les sentiments

Crédit photo : Shutterstock

Puisque vous êtes ici… Nous avons une petite faveur à vous demander.

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire TÊTU et nous en sommes très fier.e.s. Mais vous le savez sûrement, faire du bon journalisme, un journalisme LGBT différent, honnête, de qualité, et critique coûte de l’argent.Et contrairement à la majorité des médias, TÊTU n’appartient pas à un grand groupe de presse. TÊTU est un média indépendant. Si vous aimez ce que vous trouvez dans nos pages. Si vous pensez qu’un média LGBT+ doit exister en France. Si vous êtes exigeant et voulez découvrir des contenus plus ambitieux. Aidez-nous à faire un bon média.

Abonnez-vous à TÊTU à partir de 5,90€/mois. Merci !


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail