facebook

Des publicités anti-PMA d’Alliance Vita vont être retirées des gares

INFO TÊTU. Une campagne d'affichage d'Alliance Vita anti-PMA pour toutes dans les gares a choqué les internautes ce jeudi 2 janvier. Contactée par TÊTU, la régie publicitaire de la SNCF a annoncé qu'elle les retirerait vendredi.

C'est une campagne d'affichage qui choque sur les réseaux sociaux. L'organisation anti-IVG et anti-PMA Alliance Vita a lancé, ce jeudi 2 janvier, une campagne d'affichage urbaine inédite pour cette organisation qui appelle régulièrement à défiler contre la PMA. Une campagne visible sur les quais de la Gare du Nord, comme l'a constaté ce tweetos.

Sur le visuel, on peut lire "la société progressera, à condition de respecter la paternité", un message assez flou pour ne pas être une réelle prise de position contre la PMA, mais qui n'est pas si éloignée des slogans obsédés sur la "PMA sans père" des opposants au projet de loi ouvrant la procréation médicalement assistée aux femmes seules et aux couples de lesbiennes. Des affiches anti-IVG ont également été aperçues dans la ville de Saint-Cloud : "la société progressera à condition de respecter la maternité". 

"Un message consensuel"

Alliance Vita s'est d'ailleurs félicitée dans un tweet d'avoir choisi "un message consensuel". Il s'agit pour eux de "quatre principes d'écologie humaine qui fondent la vie en société : respect de la paternité, de la maternité, de la différence et de la vie."

Suite à la découverte des affiches dans la gare du nord, largement relayée et décriée par les militants en faveur de l'égalité des droits, Alliance Vita a posté davantage de photos de quais de gare où l'on peut apercevoir leurs affiches.

https://twitter.com/allianceVITA/status/1212756723531964422

Mathieu Bejot, Directeur de la communication SNCF Gares&Connexions dit avoir découvert l'existence de cet affichage lors de notre appel. Il précise qu'il "est bien sûr hors de question d'avoir des messages politiques de quelque manière qui soit sur nos affichages publicitaires." Il a demandé à TÊTU "24h pour s'entretenir avec la régie publicitaire des gares", Media Transports et trouver l'origine de cet affichage.

Même surprise du côté de la régie, où Alexandra Lafay, responsable communication assure qu'il y a pourtant "un process de contrôle des visuels qui permet de s'assurer de la conformité légale et déontologique de la publicité qui est affichée. Dans le cadre de notre contrat avec la SNCF, nous avons par ailleurs un devoir de neutralité qui nous empêche d'afficher des propos militants."  Un "process" qui, de facto, semble cette fois avoir très mal fonctionné.

Les affiches retirées

Après avoir été contactée par TÊTU, Alexandra Lafay a confirmé à la rédaction que  les deux affiches "maternité" et "paternité" seraient retirées dès demain des gares. La période troublée à la SNCF serait selon elle à l'origine de cette "négligence", et elle tient à préciser qu'à titre personnel, ni elle, ni Valérie Decamp, la directrice générale du groupe Media Transport, "ne partagent les positions d'un autre temps d'Alliance Vita". L'affiche avec la personne handicapée, "la société progressera à condition de respecter la différence", sera elle conservée.

Cette campagne intervient juste avant l'examen du projet de loi bioéthique au Sénat, le 21 janvier prochain. L'ouverture de la PMA à toutes les femmes avait été votée en première lecture à l'Assemblée. Les "antis" tentent encore de mobiliser pour leur prochain rassemblement, quelques jours avant, pour faire pression sur les sénateurs. Le retrait de ces affiches des gares est une petite victoire. Mais d'autres affiches sont-elles disposées ailleurs ?

Crédits image: wikimedia commons


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail