MadonnaMadonna doit un million de dollars à la Russie pour avoir soutenu les droits LGBT+... mais elle ne paiera pas

Par Florian Ques le 21/07/2020
madonna

Dans un récent post Instagram, la reine de la pop revient sur un concert qu'elle avait donné en 2012 à Saint-Pétersbourg. Et assure devoir 1 million de dollars à l'État russe.

S'il y a bien une star qui n'aura pas volé son statut d'icône gay, c'est bien Madonna. Il y a peu, la chanteuse a avoué n'avoir jamais payé une amende s'élevant à 1 million de dollars à la Russie. Elle aurait écopé de cette contravention salée pour avoir soutenu publiquement la communauté LGBT+ pendant un concert à Saint-Petersbourg, en 2012. Preuve à l'appui, elle a partagé sur Instagram la vidéo du discours en question.

"J'ai le sentiment que les gens ont de plus en plus peur des personnes qui sont différentes, a-t-elle déclaré sur scène devant une énorme foule. Les gens deviennent de plus en plus intolérants, mais on peut faire la différence. On n'a pas besoin de passer par la violence, mais par l'amour. Je suis ici pour dire que la communauté gay et les personnes gays ici, et tout autour du monde, doivent avoir les mêmes droits et être traitées avec dignité, respect, tolérance, compassion et amour".

Alliée historique

La dévotion de Madonna pour la cause LGBT+ n'est pas récente. Son engagement a d'ailleurs été salué en 2019, lors de la cérémonie des GLAAD Awards, qui récompense les célébrités LGBT+ et les alliées qui font progresser les mentalités. Une cérémonie pendant laquelle elle est revenue sur les origines de son soutien indéfectible pour la communauté. "Le premier homme gay que j'ai rencontré s'appelait Christopher Flynn, avait-elle confié lors de son discours de remerciement. C'était mon professeur de ballet au lycée et c'est la première personne qui a cru en moi, qui m'a fait me sentir spéciale en tant que danseuse, en tant qu'artiste et en tant qu'être humain. Je sais que ça a l'air trivial et superficiel, mais c'est le premier homme à m'avoir dit que j'étais belle".

À LIRE AUSSI – Nicolas Huchard, le danseur français et queer que les stars de la pop s’arrachent

Depuis, au fil de sa carrière, la chanteuse n'a cessé de lutter aux côtés des personnes LGBT+. En 2011, elle a notamment milité pour que le mariage de couples de même sexe soit légalisé à New York. Elle fait par ailleurs fréquemment usage de ses réseaux sociaux pour valoriser les personnes queers et n'hésite pas à s'entourer des concerné.e.s lors de ses projets musicaux, que ce soit dans ses clips ou dans ses concerts, comme notre nouveau danseur préféré, Nicolas Huchard.

Crédit photo : Madonna via Instagram