clipVIDÉO. Yelle, méconnaissable en kimono rouge dans le clip rythmé de "Karaté"

Par Florian Ques le 21/07/2020
Yelle

Dévoilé en juin dernier, le nouveau tube clubbing du groupe électro-pop se pare d'une vidéo saisissante de sobriété. Pour autant, il est difficile de détourner le regard.

S'il y a bien un morceau sur lequel on se serait volontiers déhancher jusqu'à pas d'heure, c'est bien le fameux "Karaté" de Yelle. Avec son tempo résolument électro et ses quelques paroles entêtantes, le dernier single en date du groupe français donne envie de renouer avec le milieu clubbing pour de longues nuits endiablées. Faute de pouvoir faire de ce rêve une réalité au vu de la crise sanitaire, on se contentera de regarder en boucle le clip fraîchement dévoilé, venu accompagner la chanson déjà démente avec une chorégraphie presque épileptique.

À l'écran, deux figures se font écho l'une de l'autre. D'un côté, Yelle, toute de rouge vêtue, perchée sur un énorme rocher au milieu d'une rivière (celle de son enfance, nous souffle-t-on dans l'oreillette). De l'autre, le jeune danseur Joris Wolfy Gangzi, couvert de son kimono blanc réglementaire. Il bouge au rythme de la musique avec une aisance déconcertante et des mouvements très saccadés, à tel point qu'on pourrait le soupçonner de possession. Une chose est sûre : il capte notre regard et ne le lâche à aucun moment.

Tournée programmée

Réalisé par le tandem parisien I Could Never Be A Dancer, le clip de "Karaté" est de bon augure pour les prochaines tribulations artistiques de Yelle. En ligne de mire, leur quatrième album. Avec une dizaine de titres au compteur, L’ère du Verseau paraîtra le 4 septembre 2020 sur les meilleures plateformes de streaming. Le mois suivant, le groupe entamera sa tournée européenne, avec notamment deux dates à La Cigale à Paris les 29 et 30 octobre.

Crédit photo : Recreation Center