facebook

Pourquoi les fans boycottent le dernier single de Britney Spears

Alors qu'un morceau inédit de la chanteuse appelé "Swimming In The Stars" est désormais vendu par Urban Outfitters, de nombreux fans appellent à son boycott. Une décision en apparence radicale… et pourtant si compréhensible.

Improbable mais vrai. Un nouveau titre signé Britney Spears est disponible en précommande chez Urban Outfitters. En effet, l'enseigne américaine vient d'ajouter sur son e-boutique un vinyle pour "Swimming In The Stars", qui s'avère être un morceau tiré de son album Glory encore jamais entendu jusqu'alors. Vendu au prix de 17 dollars environ, le disque paraîtra officiellement le 15 janvier prochain. Mais au vu du contexte douteux qui entoure sa sortie, certains fans préconisent un boycott du vinyle en question.

Free Britney

Plus tôt cette semaine, la justice a refusé de redonner son indépendance à l'artiste. Cela fait bien plusieurs années que Britney se bat pour s'extirper de la tutelle de son père, James Spears, qu'elle semble craindre et avec qui elle entretiendrait une relation peu cordiale. L'annonce de "Swimming In The Stars" étant tombée le lendemain du verdict du procès, les supporters du mouvement Free Britney estiment qu'il ne faut pas se ruer dessus pour l'acheter.

À LIRE AUSSI – Des fans veulent remplacer un monument confédéré par une statue de Britney Spears

"Vendre un 'nouveau single de Britney' le même jour où Britney dit à une juge qu'elle a peur de son père et où on refuse de lui redonner le contrôle de sa vie et de son business ? On va passer, soutient un internaute sur Twitter. Ne l'achetez pas. Ne le streamez pas. Ne le soutenez pas d'une quelconque manière. On sait désormais pour sûr que Britney a passé les douze dernières années de son existence complètement contrôlée par une personne qu'elle craint". Un argument qui ne convainc pas tout le monde.

Une carrière en stand-by

D'autres, en effet, se réjouissent d'avoir un morceau entièrement inédit à écouter. Mieux vaut que ces fans-là en profitent alors, puisque la discographie de Britney Spears risque de stagner pendant un moment. Suite au procès, la chanteuse a déjà précisé qu'elle ne comptait pas travailler sur de nouvelles chansons, ni se produire sur scène, tant que son père resterait en contrôle de sa carrière.

Crédit photo : Britney Spears via Instagram


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail