modeLa véritable histoire du "manteau couette" de Yelle qu'on veut tous cet hiver

Par Florian Ques le 02/12/2020
yelle

Dans son dernier clip en date pour promouvoir son album L'ère du Verseau, Yelle arbore une tenue pour le moins atypique : un manteau imposant aux airs de couette, parfait pour la période hivernale. Retour sur ce vêtement singulier.

En termes de style vestimentaire, Julie Budet – alias Yelle – n'a jamais eu froid aux yeux. Un constat d'autant plus vrai à la vue de son dernier clip, "Vue d'en face", où la chanteuse est emmitouflée dans un haut particulier. En effet, elle porte ce que l'on désignera comme un "manteau couette", soit une énorme veste dont la matière n'est autre que celle des couettes couvrant nos lits durant l'hiver. Et pour cause, le vêtement en question est fabriqué de non pas une, mais plusieurs couettes bien rembourrées.

Panoplie complète

"Il est en réalité composé de trois couettes de lit deux places que j'ai cousues entre elles, révèle son créateur Pierre Alexis Hermet. Et on ne le voit pas très bien dans le clip, mais elle a aussi un pantalon qui est fait à partir d'anciens draps". La totale, en somme. Diplômé de l'Institut Français de la Mode, ce jeune designer collabore avec le groupe électro-pop depuis ce début d'année. Et l'idée de ce manteau couette vient entièrement de lui. "Je n'ai pas eu de brief très précis, si ce n'est qu'il fallait que ce soit assez cocooning et que la sensation du confinement soit retranscrite à travers le vêtement", se rappelle-t-il.

yelle
Croquis du "manteau couette" porté par Yelle. (crédit photo : Pierre Alexis Hermet)

Côté inspiration, Pierre Alexis Hermet avoue avoir lorgné du côté de Margiela, qui avait conçu une doudoune en couette vers la fin du siècle dernier. "Ça a dû me prendre une semaine de travail en tout, assure-t-il. Il faut toujours une bonne semaine de boulot entre le croquis et le résultat final, sachant que ça n'a pas besoin d'être industrialisé. C'est un vrai travail de couture, donc c'est beaucoup plus facile. Il faut surtout que les artistes se sentent bien dedans et que les matières soient le plus photogéniques possible".

Une collaboration idéale

Pour le créateur parisien, habiller Yelle relève d'une opportunité en or. En plus d'avoir suivi sa trajectoire musicale au gré de ses concerts depuis des années, il se réjouit d'avoir comme modèle une artiste aussi audacieuse. "Elle est quand même d'une élégance incroyable et je voulais qu'elle soit l'ambassadrice d'un chic un peu nouveau, reconnaît-il. Il ne fallait pas simplement tomber dans le côté humour, donc j'ai essayé de l'amener vers des vêtements assez intellectuels qui sont difficiles à porter tout seuls mais qui ont un vrai impact scénique. Yelle fait partie de ce genre d'artistes qui ont besoin d'avoir le vêtement pour jouer un personnage sur scène ou en promo. Toute ta folie, tu peux vraiment la matérialiser et y aller à fond".

À LIRE AUSSI – VIDÉO. Yelle invite Nicolas Maury dans le clip somptueux de « Vue d’en face »

Qu'est-il advenu de ce fameux manteau couette post-tournage ? "Je n'ai pas la place à Paris de garder la totalité des tenues que je fais pour les artistes, déplore le designer. Ils les récupèrent souvent. Julie est repartie avec la totalité de sa tenue en tout cas. Je ne sais pas ce qu'elle compte en faire, mais toutes ses tenues sont normalement archivées en Bretagne". Pour l'anecdote, la chanteuse n'est pas la seule à être repartie du set les mains pleines : Nicolas Maury, que l'on aperçoit virevolter aux côtés de Yelle dans "Vue d'en face", a également conservé son pyjama rose. Pas de doute : ces deux-là sont parés pour l'hiver.

Crédit photo : Recreation Center via capture d'écran YouTube