facebook

« Aimer deux personnes, c’est fatigant » : confidences d’un polyamoureux

Karim* a 25 ans et il est polyamoureux. Il a deux petits-amis. L’un à Lyon, l’autre à Paris. S’il aime Paul et Eliot différemment, il jure ne pouvoir se passer ni de l’un, ni de l’autre. Mais il se rend aussi compte que vivre deux amours et se détacher du classique modèle monogame est un véritable défi à relever.

« Je suis étudiant en alternance, entre Lyon et Paris. Je suis en couple avec Paul* depuis sept ans, qui vit à Lyon. On s’est rencontrés par l’intermédiaire d’une amie, j’avais 17 ans à l’époque. Très vite, on a mis en place une relation assez libre, avec certaines limites. Jusqu’à l’année dernière, Paul était mon unique relation amoureuse, toutes mes autres aventures étaient sexuelles et sans attaches. Il y a six mois, à Paris, j’ai rencontré un autre garçon, Eliot*, avec qui j’ai désormais une relation suivie. Donc j’ai deux copains : Paul à Lyon et Eliot à Paris. Je suis polyamoureux. Eliot est d’ailleurs lui-même en couple avec quelqu’un d’autre aussi....


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail