queericidesFusillade aux États-Unis : deux personnes "ont sauvé des dizaines de vies"

Par Nicolas Scheffer le 21/11/2022
fusillade,communauté LGBT,Club Q,Colorado Springs,attentat LGBT

Lors de la fusillade qui a endeuillé Colorado Springs (Colorado) et dont le bilan provisoire est de 5 morts et 25 blessés, deux personnes ont courageusement maîtrisé l'assaillant, l'empêchant de faire davantage de victimes.

Cinq morts, 25 blessés, selon un bilan toujours provisoire. Dans le centre des États-Unis, à une centaine de kilomètres de Denver, la capitale du Colorado, une fusillade a ciblé la communauté LGBTQI+ ce samedi 19 novembre. Quelques minutes avant minuit, un homme a ouvert le feu sur les clients du Club Q, seule discothèque LGBTQI+ de cette ville de quelque 500.000 habitants, alors qu'un show de drag-queens était prévu. Un drame dont le bilan aurait pu être bien plus lourd sans le courage de deux personnes, qui sont parvenues à maîtriser l'assaillant. "Nous remercions les réactions rapides des clients héroïques qui ont maîtrisé le tireur et mis fin à cette attaque haineuse", a réagi le club sur Facebook quelques heures après l'attaque.

À lire aussi : Fusillade dans une boîte gay aux États-Unis, au moins 5 morts, un suspect arrêté

S'il n'y a pas davantage de morts, "c'est largement grâce à l'intervention d'une personne, possiblement deux, qui ont désarmé cet homme. Elles ont ensuite utilisé le fusil non pas pour lui tirer dessus mais pour le frapper et l'immobiliser", a réagi le maire de Colorado Springs, John Suthers, qui qualifie la bravoure des deux clients de "véritable acte d'héroïsme". "Ils ont sauvé des dizaines et des dizaines de vies, a indiqué l'un des deux propriétaires du Club Q, Matthew Haynes, lors d'une veillée. Alors que tout le monde s'enfuyait, quelqu'un a couru avec sang froid sur l'agresseur".

Une communauté sous le choc

Son associé, Nic Grzecka, ajoute qu'une seconde personne aurait aidé à maintenir l'assaillant plaqué au sol. Selon lui, la fusillade aurait duré à peine deux minutes, et la police serait arrivée trois minutes plus tard. "Je ne connais même pas le nom de ces gens. Mais ce qu'ils ont fait est incroyable", considère-t-il, cité part le New York Times. "Il y a eu aussi de nombreux mini-héros qui ont ramené les gens chez eux, s'assurant que ces personnes étaient désormais en sécurité", a poursuivi Matthew Haynes.

Joshua Thurman, 34 ans, a témoigné auprès de CNN être en train de danser lorsqu'il a entendu les tirs. Pensant dans un premier temps qu'il s'agissait de la musique, il a continué à s'amuser. "Quand j'ai entendu une autre série de tirs, avec d'autres clients nous sommes allés dans le vestiaire, où nous nous sommes mis à terre après avoir verrouillé la porte", a-t-il raconté. Quand il est sorti, il raconte avoir vu des corps allongés au sol, jonché de verre et du sang. Aujourd'hui, la communauté LGBTQI+ du Colorado est sous le choc : "Comment pouvons-nous reprendre le cours de nos vies sachant que quelque chose comme ça peut arriver ?" demande, en larmes, Joshua Thurman.

Crédit photo : JASON CONNOLLY / AFP