Autriche : le chancelier se joint à la Gay Pride
Actualité

Autriche : le chancelier se joint à la Gay Pride "pour la tolérance et la diversité"


Ce week-end, et pour la première fois dans l’histoire de l’Autriche, le chancelier a prononcé un discours lors de la Parade arc-en-ciel de Vienne.

Christian Kern est entré en fonction il y a un mois, et il s’illustre déjà par sa solidarité envers la communauté LGBT. Samedi 18 juin, le chancelier autrichien social-démocrate (SPÖ) s’est joint aux 130 000 personnes réunies pour célébrer les fiertés lesbiennes, gays, bis et trans lors de Parade arc-en-ciel de Vienne (en allemand Regenbogen Parade) dont les festivités débutaient le 16 juin dans la capitale du pays. En plus d’un défilé coloré sur la Ringstraße – le boulevard circulaire qui encadre le centre-ville –, des manifestations avaient lieu au Regenbogenpark (le parc arc-en-ciel) installé dans le parc Sigmund-Freud, duquel Christian Kern s’est exprimé devant la foule.

« Je m’appelle Christian Kern. Je suis ici pour me joindre à vous, pour la tolérance et la diversité » déclare le chef du gouvernement fédéral. « Oui, je suis le chancelier et je suis à la Parade arc-en-ciel, et alors quoi ? Mon dieu on est en 2016, le moment était venu (…). Aujourd’hui nous vivons dans un pays ouvert, tolérant et moderne. Il est impensable qu’ici nous excluions une population des droits », poursuit-il en affirmant qu’il est « honteux que nous n’offrions pas la pleine égalité aux couples de même sexe en Autriche ».

Cette année, la manifestation était également marquée par la commémoration des victimes d’Orlando, auxquelles le chancelier fédéral d’Autriche n’a pas manqué de rendre hommage, en soulignant que « cette année, après la terrible tragédie qui est arrivée à Orlando, il est particulièrement important de faire preuve de solidarité » car « cette lâche tuerie nous rappelle que notre ennemi commun c’est la haine, l’intolérance et la violence ».

La ministre de la Famille et de la Jeunesse Sophie Karmasin a elle aussi manifesté son soutien au défilé en déclarant : « la famille c’est là où se trouve l’amour. Qu’ils s’agissent de familles classiques père-mère-enfant, des familles recomposées, monoparentales ou arc-en-ciel. (…) C’est une posture contre l’homophobie et pour la promotion de la tolérance et de l’acceptation des différents modes de vie établis ».

Une position qui rejoint celle de l’Homosexuelle Initiative de Vienne (HOSI), la plus ancienne association LGBT autrichienne, dont le vice-président affirmait que la meilleure réponse à la fusillade d’Orlando, était de manifester davantage de visibilité et de fierté, et que « cette année, la Parade arc-en-ciel célèbrera à nouveau bruyamment ce grand festival de la diversité. »

Pour en savoir plus :






Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

Crédit photo couverture bundeskanzleramt.at/Flickr

  • samourai

    Après sa victoire sur le neonazisme,quoi de mieux que de fêter ça avec la communauté LGBT symbole du vivre ensemble.

  • jean marie tisserand

    il y en a un qui devrait se faire hara kiri avec un tel commentaire↓

    • samourai

      Toi,le fasho ,c est pas dans mon ventre que je vais la mettre mon épée,mais dans ton cul,quoique je voudrais pas la salir avec ta merde de nazi.

      • julien t

        je laisse aux autres lecteurs le soin d apprécier l intolérance et l agressivité de celui qui se prétend tolérant , celui qui n hésite jamais a soutenir la communauté qui agresse et vole les lgbt ( entre autres)

        • samourai

          Un fasho qui parle de tolérance ,j en ai la larme à l œil .

ads