Je me suis fait harceler par l'Education nationale parce que je suis gay
Témoignages

Je me suis fait harceler par l'Education nationale parce que je suis gay


Mitch souhaite raconter son histoire pour se reconstruire et faire en sorte qu’elle ne se reproduise pas pour d’autres professeurs des écoles LGBT.

Mitch* a 36 ans, il enseigne depuis 2008 dans une toute petite école. Il a deux collègues avec qui il s’entend bien, les parents sont contents de son travail, les élèves progressent. Le seul vague nuage à l’horizon, c’est le nouveau directeur de l’école. Ils ont des rapports cordiaux, mais il est le genre d’homme à scander les slogans de la Manif pour tous dans la cour de récré : « Un papa, une maman, y’a pas mieux pour un enfant ! » Sa collègue et lui avaient de nombreuses fois fait remarquer que cela n’était pas professionnel.

Le directeur, lui, suppose que Mitch est hétéro. De toute manière, Mitch ne souhaite pas parler de sa vie privée sur son lieu de travail. En janvier 2014, Mitch et son copain se séparent. Ce-dernier vit mal la séparation et décide de lui mettre des bâtons dans les roues : il harcèle l’école et demande à parler au directeur de l’établissement. Connaissant l’homophobie de ce-dernier, il oute Mitch. Dès le lendemain, le directeur cesse de lui serrer la main et le calvaire commence. Il n’a plus le droit de se servir de l’ordinateur de l’école. Son travail est dénigré. L’inspecteur de circonscription, qui a déjà écrit deux rapports positifs sur sa manière de faire classe, lui annonce une visite surprise la veille pour le lendemain en décembre de la même année. Lui aussi a été mis au courant de l’homosexualité de Mitch par son ex. Le rapport qu’il rédige, et que Mitch a fait parvenir à TÊTU avec tous les éléments de son dossier, est radicalement différent. Il parle de « degré zéro de la pédagogie » alors que son précédent rapport le valorisait. Il termine surtout par cette injonction : Mitch ne doit « surtout pas prendre d’élève seul dans la salle de classe ». Mitch n’en revient pas : « Il ose écrire cela noir sur blanc ! C’est un amalgame honteux entre homosexualité et pédophilie ». L’inspecteur l’incite en outre oralement à quitter l’école et à accepter un statut de remplaçant : « Comme vous êtes homosexuel, il vaut mieux ne pas être trop visible ».

Sortir la tête de l’eau

Mitch voit son médecin traitant dès le lendemain. Celui-ci décide de le mettre en arrêt de travail pour stopper cette situation de harcèlement moral. Mitch ne retournera pas à l’école. Il a mis presque un an à rebondir, aidé par une psychologue et par la médecine du travail :

Entre décembre 2014 et septembre 2015, je n’ai pas sorti la tête de l’eau. Mes seules sorties, c’était pour faire les courses et voir la psychologue. J’ai perdu huit kilos. C’est en septembre 2015 que j’ai commencé à entreprendre des démarches. Cela ne faisait pas longtemps que je m’assumais en tant que gay. J’ai eu la chance d’avoir une famille proche et des amis avec qui parler.

Il décide de rencontrer un avocat qui explique que « le dossier fait apparaître de toute évidence une véritable discrimination en raison de son orientation sexuelle. Le comportement de l’inspecteur de circonscription, et par là de l’Education nationale, est au mieux ambiguë, au pire discriminatoire ».

Mitch explique : « J’ai la chance d’avoir des témoignages écrits. Je fais cette démarche pour que d’autres enseignants LGBT ne se retrouvent pas dans cette situation ».

 

L’histoire de Mitch a été relayée par le collectif Ganymède, un « réseau d’entraide et de solidarité LGBTQI-H » né durant l’été 2015.

Pour en savoir plus :





Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

 

*Le prénom a été changé

  • Cédric Legrand

    Témoignage édifiant… Bravo pour votre courage, et pour oser en parler : cela est nécessaire pour que ces situations ne se reproduisent plus. Et pourquoi ne pas alerter les médias, et notre ministre, qui fait le tour des plateaux en cette rentrée ?

    • Electre

      pour les médias, c’est fait, le ministre… il a surement toutes les clés en mains pour le descendre encore plus (surtout avec tous ce qu’il s’est passé médiatiquement avec les professeurs (et je ne parle pas de grèves)

  • julien t

    discrimination c est certain, mais son abruti de copain est une ordure, j espère que quelqu un lui pourrira la vie

  • julien t

    contrairement a ce qu on laisse croire, il y a toujours beaucoup d agressions homophobes dans les lycées, les profs comme d hab ne voient rien, les autres élèves trop content de ne pas être la cible des voyous homophobes, ainsi va l éducation nationale française, pour les profs entre eux c est chacun pour soi

  • Florent Guy Recoules

    moi c’est parce que j’étais nul en Math et que j’avais pas un tempéremment Commerciale…

  • jo

    Personnellement, je ne suis pas étonné. J ai été instituteur il y a une dizaine d’années et, en plein Paris, j ai pu constater qu’un collègue gay avait de grosses difficultés à se faire accepter par certains parents et par les collègues en un sens, à telle enseigne que l inspectrice de circonscription m avait détaché dans sa classe pendant quelques temps (j étais remplaçant et non affecté à ce moment là). On pourra me parler indéfiniment des difficultés qu’ il avait à assurer le boulot mais quand une demi douzaine de mômes quittent l école pour le privé des les premières semaines de classe, ça n aide pas.
    Indéniablement, un homosexuel vivra une situation difficile s il est oute et qu’il a un job où il est en relation avec de petits mômes. Je tenais simplement à l indiquer. Bon courage à Mitch. F.

  • MKL

    Je sais qui est Mitch et je vous assure que pour lui c’est un cauchemar qui dure depuis trop longtemps maintenant. Je sais aussi qu’il endure et je pense que l’on peu le qualifier ainsi, un harcèlement des plus minable de son ex petit ami qui n’a de cesse que d’essayer de le détruire, de lui nuire à la moindre occasion en allant jusqu’à créer de faux profils sur facebook au nom de Mitch ou de l’insulter sur sa propre page. Il y a eu aussi des menaces par téléphone de lui casser la figure. Son employeur quand à lui préfère fermer les yeux au lieu de lui tendre la main, de le soutenir et de l’aider à ce sortir de cette sordide histoire. Je ne parlerais pas non plus des personnes avec qui il travaillait et qui aujourd’hui font silence radio (j’ai honte pour eux!). C’est un garçon charmant mais qui est totalement cassé par cette affaire et par le manque d’action en sa faveur de la part des autorités compétentes qui pourraient mettre un terme à ce dossier. Il a besoin de se reconstruire sereinement mais cela semble bien difficile et comment le pourrait-il? alors qu’on lui montre tout le dégoût que l’on peut avoir pour lui, lui qui est GAY! 2017 approche et nous en sommes toujours la? les politiques nous parlent d’unité et qu’il y a pas de FRANCAIS de seconde zone, ah bon?… et la c’est quoi? on veut le cacher, au placard le PD! qu’il ne soit surtout pas visible on ne s’est pas comment les homophobes pourraient réagir chut… Je défi qui que ce soit de dire de visu qu’il est GAY. Il mérite qu’on le soutienne vraiment. En ce qui concerne son ex petit ami (TL), si tu lis mon post et bien dis toi qu’il serait temps que tu passes à autres chose, lâche lui les baskets. Il me semble que c’est toi qui a tout fait pour que cela se passe mal et c’est toi qui décidé de partir. Cesse de te faire des films et de te poser en victime alors que tu es loin d’en être une! il serait temps que tu grandisses et que tu fasses ta vie comme bon te semble mais lâche le si tu ne veux pas finir devant un tribunal tu te comportes comme un voyou mec, je suis déçu par ton comportement minable!

    Bises à Mitch! de tout coeur avec toi. qui tu sais…

  • MKL

    Je sais qui est Mitch et je vous assure que pour lui c’est un cauchemar qui dure depuis trop longtemps maintenant. Je sais aussi qu’il endure et je pense que l’on peu le qualifier ainsi, un harcèlement des plus minable de son ex petit ami qui n’a de cesse que d’essayer de le détruire, de lui nuire à la moindre occasion en allant jusqu’à créer de faux profils sur facebook au nom de Mitch ou de l’insulter sur sa propre page. Il y a eu aussi des menaces par téléphone de lui casser la figure. Son employeur quand à lui préfère fermer les yeux au lieu de lui tendre la main, de le soutenir et de l’aider à ce sortir de cette sordide histoire. Je ne parlerais pas non plus des personnes avec qui il travaillait et qui aujourd’hui font silence radio (j’ai honte pour eux!). C’est un garçon charmant mais qui est totalement cassé par cette affaire et par le manque d’action en sa faveur de la part des autorités compétentes qui pourraient mettre un terme à ce dossier. Il a besoin de se reconstruire sereinement mais cela semble bien difficile et comment le pourrait-il? alors qu’on lui montre tout le dégoût que l’on peut avoir pour lui, lui qui est GAY! 2017 approche et nous en sommes toujours la? les politiques nous parlent d’unité et qu’il y a pas de FRANCAIS de seconde zone, ah bon?… et la c’est quoi? on veut le cacher, au placard le PD! qu’il ne soit surtout pas visible on ne sait pas comment les homophobes pourraient réagir chut… Je défi qui que ce soit de dire de visu qu’il est GAY. Il mérite qu’on le soutienne vraiment. En ce qui concerne son ex petit ami (TL), si tu lis mon post et bien dis toi qu’il serait temps que tu passes à autres chose, lâche lui les baskets. Il me semble que c’est toi qui a tout fait pour que cela se passe mal et c’est toi qui décidé de partir. Cesse de te faire des films et de te poser en victime alors que tu es loin d’en être une! il serait temps que tu grandisses et que tu fasses ta vie comme bon te semble mais lâche le si tu ne veux pas finir devant un tribunal tu te comportes comme un voyou mec, je suis déçu par ton comportement minable!

    Bises à Mitch! de tout coeur avec toi. qui tu sais…

  • Hélène Bodé

    Pour ma part je confirme aussi que je connais Mitch et que le calvaire qu’ il traverse en ce moment Est bien réel. .et qu’ il a tout mon soutien. Son ex petit ami le harcèle perpétuellement. Les appels telephoniques les menaces les insultes. Je ne comprends pas qu’il puisse encore y avoir des préjugés de la sorte!!!!! Pour Mitch c est un cauchemar permanent.. j espère qu’ un jour le calvaire finira .

  • Celine Diebold

    Je sais qui est Mitch , mais une question ce pose pourquoi lui ? Pars qu’il est gay ? Je veux juste vous dire j’ai des amis gay ils sont dans l’éducation, et ils le fond très bien , je suis en colère de voir qu’en 2016 on arrive encore à penser comme dans la préhistoire , et le calvaires que Mitch traverse est honteux , il le sais il a mon soutien ., j’espère juste que Mitch aura les mêmes droits qu’un hetero et que son calvaire va arrêter très rapidement ! Reste fort Mitch t’es pas tous seul ! De tout ❤ avec toi

ads