facebook

Italie : Le Sénat examine le texte de loi sur l'union civile

En Italie, le Sénat a débuté hier, 28 janvier, les débats autour de l’union civile entre personnes du même-sexe. Les pour et les contre avaient, quant à eux, déjà commencé à faire entendre leurs voix la semaine dernière lors de manifestations dans plus de 90 villes du pays.
Ce texte de loi a été présenté par le premier ministre Matteo Renzi et son vote devrait intervenir mardi prochain.
L’Italie reste aujourd’hui l’un des derniers pays d’Europe occidental à ne pas avoir légalisé l’union civile pour les homosexuels.
Les opposants à cette loi, notamment un groupe prénommé « Family Day » (le Jour de la Famille), comptent manifester la semaine prochaine à Rome. D’autres opposants souhaitent aller encore plus loin. Un groupe de sénateurs a même proposé d’emprisonner les couples ayant eu recours à la GPA dans des pays étrangers.
Malgré la pression de l’église Catholique, qui pèse encore beaucoup sur les décisions politiques du pays, Matteo Renzi a déclaré que "nous discutons et nous écoutons, jusqu'à un certain point. Lorsqu'il y aura vote, chacun le fera en son âme et conscience", affichant à nouveau sa détermination pour que l'Italie se dote enfin d'une législation proche de celles adoptées dans la plupart des pays d'Europe occidentale.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail