Daesh : décapité à 15 ans pour avoir écouté de la pop

Daesh n'en finit pas de s'enfoncer dans l'atrocité. On pensait avoir atteint les combles de l'horreur en apprenant que des homosexuels étaient jetés du haut d'un immeuble lorsqu'ils étaient soupçonnés de se rendre coupable d'homosexualité. C'était sans compter cette information glaçante qui se diffuse petit-à-petit depuis plusieurs heures.

En effet, nous sommes abasourdi d'apprendre qu'un jeune d'à peine 15 ans a été décapité à Mossoul, en Iraq, pour avoir écouté de la musique pop.

Le jeune garçon a été arrêté, dans le magasin de son père, par des membres du groupe Etat Islamiste puis battu. Ils l'ont ensuite traîné devant un simulacre de procès dont ils sont coutumiers. Il a été jugé coupable du "crime" d'écouter de la musique occidentale.

Daesh considère que la musique pop est responsable de la dépravation des populations, qu'elle rend les gens malfaisants et homosexuels. Les personnes homosexuelles étant, à leurs yeux, celles de la pire espèce.

L'adolescent a été décapité sur la place publique dans un quartier de Mossoul. Il semble que cette décapitation ait provoqué une vague de colère chez la population. Certains habitants s'étant même réunis au domicile de la famille de la victime pour une veillée, malgré les risques qu'ils encouraient. Cependant, il est peu probable, au regard de la puissance du groupe terroriste dans cette partie du pays, que cette indignation populaire puisse mettre un terme à la folie meurtrière de Daesh.


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail