facebook

Jean Paul Gaultier mène la revue au Friedrichstadt-Palast de Berlin

Cocorico ! Le couturier français Jean Paul Gaultier a dessiné les quelques 500 costumes de la prochaine revue du Friedrichstadt-Palast, inaugurée à Berlin cet automne.

Rien de plus naturel pour Jean Paul Gaultier qui a tout au long de sa carrière mis en scène ses propres défilés comme des shows à thèmes, toujours surprenants et pleins de vie. «J’ai toujours rêvé de travailler pour une revue musicale depuis ma tendre enfance, après avoir vu à la télévision le spectacle d’ouverture des Folies Bergères chez ma grand-mère.» confie le créateur hyperactif. Jean Paul Gaultier s'est pour l’occasion réinventé et redonne un coup de fouet à ses silhouettes phares et modèles emblématiques.
FSP_PR_THE_ONE_figurine3_web
Le blouson de motard gagne en sensualité, réinterprété en body bien pratique pour les jetés de jambe, ou coupé en deux révélant ainsi un bustier au seins coniques. Les mythiques marins en goguette nous invitent à découvrir l’envers de la rayure et dévoilent leur chair tatouée. L’uniforme du cabaret (l’ensemble smoking et haut-de-forme) n’échappe pas à la moulinette de JPG. Les demi-chemises blanches encadrent les torses, tandis qu’un hyper col V vraiment vraiment plongeant évoque avec élégance le souvenir de Klaus Nomi, figure inclassable de la musique outre-Rhin.
 
FSP_PR_THE_ONE_figurine1_web

Une revue hors-norme et iconoclaste

Le pitch : un théâtre vide depuis plusieurs décennies sort de son sommeil au cours d’une fête underground. Un jeune invité se perd dans l'aura unique du lieu. Devant son regard spirituel, l'ancienne directrice du théâtre éveille l'éclat et le faste d'une époque révolue. Le passé et le présent s'unissent dans un rêve éveillé euphorique.
Contrairement à d'autres comédies musicales, ce show ne suivra pas de fil rouge. Le public assistera à un collage d'images et de tableaux articulés autour d'un thème unique : un voyage à travers le temps, la recherche de l’être d'une vie, The One.
Plus de cent artistes se succèderont sur la plus grande scène de théâtre au monde pour ce qui s’annonce comme le show le plus cher d'Europe (on parle d’un budget de production de dix millions d’euros). Premier spoiler : le sol de la scène, sous lequel apparaît une énorme masse d'eau fluorescente, constitue une des prouesses techniques du nouveau show. Un écrin haute couture à la hauteur des fantaisies issues de l’imaginaire de Jean Paul Gaultier.
Le couturier amoureux de la capitale allemande conclut : «Aujourd’hui, réaliser ce rêve est d’autant plus merveilleux que la première revue pour laquelle je crée des costumes est à Berlin, la ville des cabarets par excellence dans les années folles, et au Palast, un lieu riche en histoire et aux multiples réincarnations. Je suis très flatté et honoré de faire partie de cette production.»

Nouvelle revue The One, au Friedrichstadt-Palast de Berlin. Première mondiale le 6 octobre 2016, avant-premières dès le 22 septembre 2016. Billets disponibles en prévente ici (de 16,90€ à 119,90€).

FSP_PR_THE_ONE_JPGaultier_web
Retrouvez l'hommage de Jean Paul Gaultier aux Showgirls en coulisses de son défilé haute couture printemps-été 2014:
[embedyt] http://www.youtube.com/watch?v=zcFuWIcHThE[/embedyt]


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail