152 kilomètres à pieds… contre l'homophobie à l'école

156 kilomètres homophobie à l'école randonnee

En Ecosse, le papa d’un jeune garçon gay de 11 ans s’apprête à entreprendre une randonnée de 152 kilomètres pour lutter contre l’homophobie à l’école.

« Entendre votre enfant vous demander de taire une partie de son identité à ses aînés qui sont là pour l’instruire, le protéger et le soutenir, c’est un vrai coup de poing » déplore Neil Dallimore, le papa d’un garçon gay de 11 ans. L’homosexualité de son enfant, cet Ecossais l’accepte totalement. Pourtant, son fils lui a demandé de ne pas en parler à ses professeurs car l’an passé, un autre garçon de sa classe a parlé de son orientation sexuelle, et depuis les professeurs ont changé de comportement à son égard.

J’entends trop souvent mes enfants me raconter comment ils ont été victimes ou témoins de brimades homophobes et c’est un problème que peu de professeurs semblent savoir résoudre, poursuit Neil Dallimore, c’est inquiétant et bouleversant de voir votre fils traité comme un outsider par les autres enfants à cause de sa sexualité, et cela doit changer.

Pour mettre ce changement en marche, ce papa a décidé de traverser le West Highland Way, un célèbre chemin de randonnée écossais s’étendant sur près de 152 kilomètres, entre Milngavie au nord de Glasgow, et Fort Williams dans les Highlands (également point de départ du train à vapeur ayant interprété le Poudlard Express d’Harry Potter).

156 kilomètres homophobie à l'école randonnee
Neil Dallimore - crédit photo Facebook

Récolter des fonds pour lutter contre l'homophobie à l'école

Mais quel rapport entre un tel périple et l’homophobie à l'école ? L’association Time for Inclusive Education (TIE), qui milite pour une éduction plus inclusive et plus tolérante au Royaume-Uni, notamment à l’égard des questions LGBT. C’est pour récolter des fonds qui seront ensuite reversés à cet organisme que Neil Dallimore parcourra ces 152 kilomètres. Il espère ainsi aider « Jordan Daly et Liam Stevenson [qui] militent sans cesse depuis plus d’un an pour mettre ces questions en lumière et pour changer la manière dont les questions LGBT sont enseignées aux enfants à l’école : avec attention, sensibilité et ouverture. »
Pour cette randonnée qu’il souhaite terminer en six jours, Neil Dallimore emportera sa tente, un peu d’eau et de nourriture, et n’a pas peur de rajouter quelques trous à sa ceinture !
L’appel au don a été lancé sur la plateforme de crowdfunding JustGiving. Neil Dallimore espérait y récolter 500 livres pour l’association TIE ; trois semaines avant son départ fixé au 27 aout, il a déjà triplé son objectif, avec plus de 1 600 livres enregistrés !

Pour en savoir plus :

[contact-form-7 404 "Not Found"]
 
Couverture : The West Highland Way - crédit photo macsadventure.com


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail