facebook

Dans l'atelier de "Nude for Thought", collectif d'artistes gays

Nude for Thought nu masculin

Nude for Thought est un collectif d'artistes gays basé à Londres. Leur sujet de prédilection : le corps nu masculin peint sous toutes ses formes. Entretien.

"Nous sommes des hommes qui peignent des hommes" formule Brian Dennis, un des fondateurs du collectif, "nous avons tous des styles et des parcours très différents. Mais lorsque nous travaillons ensemble sur le thème d'une exposition, nous préssentons qu'un langage reconnaissable émerge."

Nude for Thought nu masculin
"The Last Time I Saw You" by Brian Dennis

Cela fait déjà quelques années que Nude for Thought explore la beauté masculine dans toute sa pluralité, sous le pinceau d'artistes londoniens et étrangers. L'idée a surgi d'un petit groupe d'artistes regrettant qu'il n'existe pas de plateforme consacrée à l'art gay dans la capitale britannique :

Je venais juste de rentrer de Madrid où j'exposais un projet basé sur la nudité masculine en pleine Gay Pride madrilène. Mais une fois à Londres, je ne trouvais nulle part où exposer la série de peinture à l'huile que je venais de réaliser. Martin Ireland, Richard Dickson et moi-même nous avons discuté de ce problème, de la difficulté de trouver des galeries londoniennes qui présentent des nus masculins. Puis d'autres artistes qui ont connu la même expérience se sont joints à nous. Nous avons donc décidé de former un groupe qui éclaire à la fois la forme masculine, mais aussi les artistes gays, d'une lumière positive.

Nude for Thought nu masculin
"Evolution of the Primal Matter" by Robert Lee Baker

Aujourd'hui, Nude for Thought réunit neuf artistes, qui s'attachent chacun à explorer une dimension bien particulière du nu masculin. Il y a par exemple Robert Lee Baker qui superpose des couches de lithographie, de monotype, de collage et de référence au côté animal de l'homme "comme on le voit dans les œuvres du monde mycénien ou d'autres cultures préhistoriques" nous explique Brian.
Nude for Thought nu masculin
"Born Free" by Jesus Molinera Munoz

Ou encore Jesús Molinera Muñoz, leur invité espagnol, qui joue du contraste entre une connaissance pointilleuse des techniques de la peinture classique et les outils contemporains, comme les médias imprimés ou l'éclairage électrique.

En continuant de peindre le nu masculin, on a réalisé qu'il pourrait être un moyen de régler les problèmes actuels. Par exemple, notre deuxième exposition s'appelait re:Defining beauty et étudiait comment la perception gréco-romaine du corps idéal persistait encore aujourd'hui dans l'art. Lors de l'exposition Ferria DeArte à Madrid, on a cette fois-ci abordé les questions d'identité de genre et de perception du corps. En novembre on exposera à la Camden Image Gallery de Londres des œuvres consacrées aux marques indélébiles présentes sur notre corps, notre esprit et notre monde dans "Indelible".

Nude for Thought nu masculin
"Splash, Flaws - Blue II" by Andres Canovas

Au moins de novembre, le collectif donnera aussi des cours à une école de médecine de Londres afin d'encourager les étudiants à voir le corps humain du point de vue de l'artiste. Une relation entre art et anatomie qui dessine également les contours d'une réflexion plus large sur la société.

Les artistes qui se concentrent sur la forme humaine, qu'elle soit mâle ou femelle, peuvent évoquer le changement et l'acceptation en exposant tous les types de corps. Jonathan Armour par exemple, qui sonde les interfaces avec lesquelles le corps se connecte au monde, travaille en étroite collaboration avec des personnes qui ont des relations complexes avec leur corps pour une variété de raisons physiques ou psychologiques. Grâce à son art, il peut donner la parole à leur expérience.

Nude for Thought nu masculin
"I Miss You So Much Right Now = M, or Loss" by Brian Dennis

Du 2 au 7 novembre, Nude for Thought présentera l'exposition Indelible au public de la Camden Image Gallery.
En juillet prochain, alors que la capitale britannique accueillera la London Pride, le collectif exposera ses oeuvres dans le centre de Londres dans le cadre d'une exposition historique célébrant l'anniversaire du rapport Wolfenden de 1957 - le premier préconisant une décriminalisation des rapports homosexuels dans le pays - mais aussi les cinquante ans de la dépénalisation de l'homosexualité masculine au Royaume-Uni. Hier, le gouvernement a d'ailleurs promis de gracier les victimes de cette homophobie d'Etat.
Retrouvez toutes les informations concernant Nude for Thought sur le site officiel du collectif ou sur leur compte Facebook.
Nude for Thought nu masculin
Jonathan Armour, Brian Dennis sitting, Andres Canovas Standing, Richard Dickson sitting

Pour en savoir plus :

[contact-form-7 404 "Not Found"]
 
Couverture : Andres Canovas, Jonathan Armour, Richard Dickson and Brian Dennis (Curatorial Team) - Courtesy of Nude for Thought


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail