Plus TÊTU que jamais !

TÊTU EST SAUVÉ - Après des difficultés financières, TÊTU vient d'être racheté par un groupe d'investisseurs. Nous vous devons des explications.

Sans doute, l’avez-vous remarqué: TÊTU avait disparu sur la pointe des pieds: Plus d’article mis en ligne sur le site depuis le début du mois de mars. Plus de magazine en kiosque depuis septembre 2017... Peut-être vous êtes-vous interrogés. Peut-être même avez-vous eu l’impression que nous vous laissions tomber...
TÊTU a dû faire face à des difficultés économiques et a été placé en liquidation judiciaire sans même avoir le temps de vous dire “au revoir”. Cela aurait pu signer la fin de l’aventure pour ce média après 23 ans d’existence. Le gâchis aurait été immense.
Quelques investisseurs du monde des médias et de la tech, passionnément amoureux du titre et emmenés par Albin Serviant, ont décidé de sauver ce média emblématique de la presse et de la communauté LGBTQI+ en lui offrant une stabilité financière et des perspectives de développement. Le but ? Vous convaincre de lui rester fidèle. Et peut-être même de l’adopter !

De nombreux défis à relever

Car une chose est sûre : TÊTU doit continuer à exister. Cinq ans après le vote de la loi sur le mariage pour tous et à quelques jours des marches des fiertés 2018 en France, la communauté LGBTQI+ fait encore face à de nombreux défis: les agressions LGBTphobes explosent (+15% d'agressions physiques, selon le dernier rapport annuel de l'association SOS Homophobie), l'épidémie de VIH reste extrêmement préoccupante chez les gays, notamment les plus jeunes, les personnes transgenres sont encore stigmatisées, les homosexuel.le.s sont persécuté.e.s dans de trop nombreux pays, les débats sur l’homoparentalité agitent toujours la société et la PMA, malgré les promesses de campagne, n’est toujours pas une réalité en France… Nous avons fait beaucoup de chemin ensemble. Mais il en reste encore tellement à parcourir.
Ce n’est pas un secret, le titre a toujours eu du mal à trouver son modèle économique. Ce n’est pas facile de faire vivre un média LGBTQI+. Et nous tenons à rendre ici hommage à tous les actionnaires et aux équipes qui ont, avant nous, porté ce magazine et son site, parfois à bout de bras.
Mais 2018 sera l’année de la renaissance pour TÊTU. Très bientôt, le site d'information sera relancé par une toute nouvelle équipe de journalistes. À la rentrée, tetu.com fera peau neuve dans une formule alliant articles gratuits et contenus exclusifs, via un abonnement premium, qui fera la part belle aux nouvelles écritures comme la vidéo et le podcast. Puis en fin d’année, un magazine défendant des sujets plus longs, plus ambitieux et à l’iconographie totalement renouvelée, sortira sous une forme trimestrielle.

Porter vos voix

Nous sommes ici à votre service. Plus “TÊTU” que jamais. Avec le projet de faire vivre un média libre et engagé qui vous placera au coeur de sa ligne éditoriale. Parler de vous. Mieux que les autres. Porter vos voix. Vos combats. Vos coups de coeur. Vous informer. Vous émouvoir. Vous divertir. Et surtout, vous surprendre.
Hasard ou clin d’oeil du destin, nous publions ce texte le jour de l’anniversaire de la naissance de Harvey Milk. L’activiste américain, héros de la cause gay, répétait à l’envi ce mantra: “L’espoir n’est jamais silencieux”. Tâchons de suivre sa bonne parole et de faire un maximum de bruit. TÊTU est de retour. Faites-le savoir !
A très vite,
Romain Burrel, Directeur de la rédaction de TÊTU
Albin Serviant, Directeur de la publication de TÊTU


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail