GayLa République Tchèque pourrait bientôt ouvrir le mariage aux couples de même sexe

Par Prosper Dou le 25/06/2018

Le gouvernement tchèque a annoncé, vendredi 22 juin, son soutien à un projet d'amendement du code civil visant à autoriser le mariage homosexuel, qui, s'il est voté, ferait de la République tchèque le premier pays post-communiste à légaliser l'union des couples de même sexe. Mais au regard de la situation politique, ce n'est pas encore gagné...

Bientôt le mariage pour tous en République Tchèque ? C’est ce qu’a sous-entendu le gouvernement, vendredi 22 juin, en soutenant un projet d’amendement du code civil visant à autoriser le mariage homosexuel. Le cabinet du premier ministre a appelé dans un communiqué à un « débat au niveau de toute la société» sur ce « sujet sensible ».

A LIRE AUSSI : République Tchèque : les autorités sanitaires traquent les séropositifs

Proposé par un groupe de 46 députés représentant six de l'ensemble des neuf partis parlementaires, dont le mouvement ANO du Premier ministre Andrej Babis et le parti social-démocrate CSSD, le texte sera prochainement discuté à la Chambre des députés. Le projet n'a été appuyé par aucun élu du parti de droite conservatrice ODS, ni de l'extrême droite SPD, ni des chrétiens-démocrates KDU-CSL.

Le premier pays post-communiste à autoriser le mariage gay ?

«Le principe fondamental de cet amendement est d'offrir aux couples de même sexe et à leurs enfants la même dignité et la même protection de la vie familiale dont bénéficient déjà les époux et leurs enfants», lit-on dans un rapport présenté par une député d'ANO, Radka Maxova.

« Nous avons l'occasion de devenir un premier pays post-communiste autorisant le mariage aux couples gay et lesbiens », a de son côté constaté la militante Lucie Zachariasova de l'ONG, citée par l'agence CTK.

La République tchèque avait déjà autorisé en 2006 les homosexuels à vivre en partenariat enregistré, mais le mariage leur reste interdit jusqu'à présent. En cas d'adoption définitive par la Chambre des députés, l'amendement du code civil autorisant les mariages homosexuels remplacerait la loi sur le partenariat enregistré.

Ce n'est pas gagné

Si la République Tchèque est l'un des pays les plus laïque de la région, contrairement à ses voisins polonais et slovaque, un récent sondage donnait une égalité parfaite entre les partisans de l'ouverture du mariage aux couples de même sexe et ses détracteurs.
D'autant plus que le gouvernement n'est pas majoritaire au Parlement. Le premier Ministre est actuellement en négociations pour former une alliance avec les sociaux-démocrates de centre gauche, et devrait avoir besoin du soutien du parti communiste. Ce n'est donc pas encore gagné. Mais si ces petits arrangements politiques se déroulent comme prévu, la communauté LGBT tchèque devrait bientôt avoir quelque chose à fêter.

(Avec AFP)

 Crédits : Gay Pride de Pragues en 2014 /Creative Commons