acte de naissanceLe Colorado délivre un acte de naissance intersexe, une première

Par Marion Chatelin le 25/09/2018
intersexe

Aux États-Unis, le Colorado est devenu, le 17 septembre 2018, le premier Etat à délivrer un acte de naissance intersexe. Jusqu'ici, la ville de New York était l'unique endroit des États-Unis à avoir délivré des actes de naissance faisant figurer la mention « intersexe ». Une bonne nouvelle puisque le Colorado pourrait bien ouvrir la voie à d'autres Etats.

Une première historique. Ce 17 septembre 2018, l'Etat du Colorado a délivré un acte de naissance à Anunnaki Ray Marquez, un activiste intersexe américain qui milite sur le sujet depuis de nombreuses années, sur lequel est inscrite la mention de son intersexuation. Le militant a célébré cette bonne nouvelle sur les réseaux sociaux avec le hashtag #WeAreHuman :

Bataille judiciaire

Sur son blog, le militant a expliqué avoir bataillé « fièrement et sans avocat » pendant 15 longs mois pour obtenir la reconnaissance de son intersexuation. Pour obtenir un certificat de naissance corrigé, Anunnaki Ray Marquez a dû fournir à l'administration du Colorado de nombreux documents médicaux à des fins de vérification.

Il explique avoir dû se rendre dans un tribunal de Floride pour obtenir un certificat attestant du fait qu'il soit né intersexe. « J'ai été agréablement surpris en voyant que la magistrate a accepté de me rédiger une lettre certifiant mon intersexuation, tout de suite après avoir reçu mes preuves médicales », a-t-il confié. Une fois confirmée par l'administration du Colorado, la mention « intersexué » est venue remplacer les mentions « masculin » ou « féminin ». 

Identité de genre et sexe biologique

Dans une interview accordée à nos confrères du site Them, Anunnaki Ray Marquez a jugé bon - à juste titre - de rappeler la différence entre l'identité de genre et le sexe biologique, notamment du point de vue des personnes intersexes. L'activiste explique avoir été assigné femme sur son acte de naissance originel, ce qui, selon lui, « a pu troubler », puisque son sexe biologique n'est pas en accord avec son identité de genre :

« Nous vivons dans un monde où l'on pense que mon sexe biologique devrait être aligné sur mon identité de genre. (...)  Mais cela ne correspond pas : mon genre est non conforme, androgyne et masculin. »

Et d'ajouter : « Mon orientation sexuelle peut troubler également. Si j'ai un corps intersexe, les gens sont embrouillés quand je dis que je suis un homme gay. » 

L'avancée des droits pour les personnes intersexes aux États-Unis est très récente. En 2016, Sara Kelly Keenan, une militante intersexe, est la première personne à avoir obtenu la mention d'intersexuation sur son acte de naissance, délivré par la ville de New-York.

Crédit Photo : Anunnaki Ray Marquez.