facebook

Le sexe anal crée des catastrophes naturelles, selon les livres scolaires saoudiens

Mohammad bin salman

Une association pointe du doigt le contenu des enseignements à destination des écoliers saoudiens. Ils incitent à la haine envers les hommes gays, les juifs, les chrétiens, les musulmans chiites et soufistes, les femmes, les apostats et les "sorciers".

Il ne va plus leur rester grand monde à respecter. Les écoliers saoudiens apprennent la haine des minorités en classe, selon l'association américaine Anti-Defamation League (ADL). L'organisation a épluché les éditions 2018-2019 des livres scolaires saoudiens, dont le contenu émane du gouvernement.

Dans un rapport, l'ADL dresse la longue liste des populations pointées du doigt : les hommes gays, les juifs, les chrétiens, les musulmans chiites et soufistes, les femmes, les apostats et les "sorciers". Ces livres scolaires enseignent notamment que les "personnes pratiquant la sodomie" (terme utilisé dans ces ouvrages uniquement pour désigner le sexe anal entre hommes) sont à l'origine de punition divine telles que les catastrophes naturelles et les épidémies. Même en invoquant "l'effet papillon", on a du mal à voir le rapport.

À LIRE AUSSI : Un slogan gay-friendly fait le buzz en Arabie Saoudite

Des livres scolaires "mis à jour"

Cela fait maintenant 10 ans que Ryad explique mettre régulièrement à jour ses manuels scolaires pour effacer les discours de haine envers les minorités religieuses du pays. Le ministère de l'éducation saoudien explique également avoir formé à nouveau ses professeurs pour les orienter dans ce changement.

Force est de constater que ce changement est pour le moins partiel : l'ADL dénonce des passages incitant à la haine contre les musulmans chiites et soufistes, les juifs et les chrétiens. Les minorités non-religieuses, les hommes gays et les femmes en tête, sont encore décrits comme étant à l'origine de tous les maux de la société.

À LIRE AUSSI : « Je n’ai pas l’habitude de parler de ma sexualité » : le parcours du combattant des demandeurs d’asile LGBT+

Crédit photo : Wikipedia Creative Commons


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail