facebook

Sidaction voudrait aussi que la Sécu rembourse le gel lubrifiant

Sidaction dons

Alors que la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé mardi 27 novembre le remboursement d'une marque de préservatifs, la Directrice générale de Sidaction Florence Thune appelle à faire la même chose pour le gel lubrifiant.

"Tout ce qui favorise l'accès aux outils de prévention quels qu'ils soient ne peut être qu'une bonne nouvelle", s'est réjouit auprès de l'AFP Florence Thune. La directrice générale du Sidaction réagissait à l'annonce mardi 27 novembre de la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur le remboursement des préservatifs par l'Assurance maladie.

Une mesure qui va dans le bon sens donc, mais qui est loin d'être suffisante. "Il faut travailler sur la sexualité et le plaisir qui va avec, et pas uniquement faire peur sur la question du VIH", regrette-t-elle auprès du HuffPost.

Florence Thune, plaidant aussi pour une logique de plaisir, souhaiterait voir rembourser le gel lubrifiant. C'est aussi un enjeu de santé selon elle : "On sait aussi que les risques d'infections par le VIH sont augmentés en cas de lubrification insuffisante et notamment dans le cas de rapport homosexuels".

A LIRE AUSSI : VIH : des préservatifs vont être remboursés sur prescription médicale

Mesure mise en place le 10 décembre

A compter du 10 décembre, "les Français pourront se faire délivrer des "boîtes de 6, 12 ou 24 préservatifs (...) en officine de pharmacie sur présentation d'une prescription d'un médecin ou d'une sage-femme", a détaillé mardi le ministère de la Santé.

Ces dernières années, le nombre de nouvelles contaminations par le VIH ne baisse plus en France, avec environ 6.000 nouveaux cas par an, et certaines IST telles que les infections à gonocoques connaissent une recrudescence.

(Avec AFP)

Crédit photo : Sidaction


Sur le même sujet

TÊTU
TÊTU La crème
de l'actualité LGBT
Toutes les semaines, dans votre boite mail